MENU

Les assureurs peinent à recruter de jeunes conseillers

par Andrew Rickard | 20 août 2015 13h06

L’industrie américaine de l’assurance pourrait vivre une pénurie de talent puisque les assureurs peinent à recruter de jeunes conseillers, révèle un rapport réalisé au printemps 2015 par l’agence de notation financière A.M. Best.

Dans l’ensemble, les assureurs de dommages et les assureurs de personnes sondés disent pouvoir recruter selon leurs besoins. Pourtant, le rapport de l’agence révèle que les assureurs américains n’embauchent plus autant de jeune qu’elle le devrait. Les participants ont confié que près de sept de leurs conseillers sur dix ont entre 44 et 55 ans. Moins de 20 % se situent en deçà de cette tranche d’âge.

Le rapport d’A. M. Best révèle aussi que 62,5 % des conseillers en assurance de personnes et 45 % de ceux en assurance de dommages ont plus de 50 ans. Seules les compagnies d’assurance santé affichent un profil plus jeune, avec plus de 20 % de leur force de vente sous la barre des 44 ans.

Les assureurs citent plusieurs obstacles, dont la concurrence, le mode de rémunération et le manque d’attrait de la profession aux yeux des jeunes. Environ 40% des participants pensent que les candidats trouvent l’industrie ennuyante.

Publicité