MENU

Les Canadiens moins optimistes en 2016

par Mathieu Carbasse | 05 janvier 2016 09h42

Selon un récent sondage mené par la banque CIBC, plus de deux tiers (69 %) des Canadiens se disent confiants par rapport à leur situation financière actuelle, soit 5 % de moins que l'année dernière, reflétant ainsi des reculs observés en Alberta, en Ontario et au Québec.

L'Alberta est actuellement la région la moins optimiste au pays, avec seulement 62 % des Albertains qui se disent optimistes, une baisse de 21 % par rapport à l'an dernier. Ce niveau de confiance a également baissé en Ontario (68 %) et au Québec (71 %).

Bien que les Canadiens de 55 ans et plus demeurent les plus optimistes par rapport à leurs finances, leur niveau de confiance a accusé le déclin le plus marqué du sondage, passant de 82 % il y a un an à 74 % cette année.

Par rapport à l'avenir, 80 % des Canadiens affirment qu'ils pensent pouvoir atteindre leurs objectifs financiers à long terme, un recul par rapport à 85 % en 2015.

« Il est encourageant de constater que les Canadiens sont généralement optimistes quant à l'atteinte de leurs objectifs financiers futurs, mais la confiance à elle seule ne suffit pas, prévient Christina Kramer, vice-présidente à la direction, Banque CIBC. Des objectifs tels la constitution d'un fonds d'urgence ou la réduction du niveau d'endettement doivent faire partie des priorités tout au long de l'année; autrement dit, ils ne doivent pas uniquement faire partie des bonnes résolutions du jour de l'an que l'on oublie en février. »

« Il peut être utile de discuter avec un spécialiste en services financiers afin d'établir un plan réaliste permettant d'équilibrer les objectifs à court et à long terme, notamment réduire ses dettes et parer aux imprévus », a ajouté Mme Kramer.

Publicité