MENU

Les changements organisationnels influent sur la santé des employés

par La rédaction | 22 février 2017 11h30

Photo : Freepik

Selon une étude menée auprès d’employés et d’employeurs canadiens par Morneau Shepell, les changements organisationnels mènent les employés à prendre des congés de maladie. En effet, près de la moitié (46 %) des employés se sont absentés du travail plus souvent ou ont remarqué que d’autres employés le faisaient à la suite de changements organisationnels.

L’enquête révèle aussi que les deux tiers (66 %) des répondants ont vécu au moins un changement organisationnel chez leur employeur actuel, ce qui inclut une restructuration d’équipe (39 %), une réduction des effectifs ou des licenciements (35 %), une redéfinition des tâches (35 %), un réaménagement de l’espace de travail (29 %) et des fusions (15 %).

Un impact négatif sur la perception de l’entreprise

Parmi les employés qui ont vécu un changement, 43 % ont affirmé qu’il a eu un impact négatif sur leur perception de l’entreprise, 40 % ont déclaré qu’il a affecté leur santé et leur bien-être et 30 pour cent ont indiqué qu’il avait nui à leur rendement. Dans l’ensemble du pays, les employés de l’Alberta sont ceux qui ont vécu le plus de changements au travail, près des trois quarts (74 %) ayant fait face à un moins un changement organisationnel chez leur employeur actuel pendant la durée de leur emploi.

« Nous avons découvert que parmi les types de changements organisationnels, la redéfinition des tâches a la plus grande corrélation avec les congés de maladie, tant pour des raisons de santé physique que mentale, affirme Allan Torrie, président et chef de la direction chez Morneau Shepell. Ce type de changement attire moins souvent l’attention qu’une fusion, par exemple, mais il est clair qu’il influence l’expérience quotidienne des employés. »

Publicité
Sur le même sujet …