MENU

Les courtiers du Nouveau-Brunswick suspendent à leur tour leur partenariat avec Aviva Canada

par La rédaction | 30 mars 2017 11h30

Photo : Freepik

Après l'Association des courtiers d'assurances de l'Ontario (IBAO) qui avait décidé en janvier dernier de suspendre formellement son partenariat avec Aviva Canada, c’est au tour des courtiers du Nouveau-Brunswick de tourner le dos à ce même assureur.

Le conseil de l'Association des courtiers d'assurances du Nouveau-Brunswick (IBANB) vient en effet de voter pour suspendre un partenariat de longue date avec Aviva Canada pour des activités qui, selon l’IBANB, « nuisent aux consommateurs et aux courtiers ».

L’association des courtiers du Nouveau-Brunswick reproche notamment à l’assureur un comportement ambiguë vis-à-vis du réseau de courtage, l’accusant de tirer profit de la marque Aviva pour les produits distribués par les courtiers et les produits distribués directement.

De plus, l'acquisition et le partenariat de Aviva avec RBC et le partenariat plus récent avec Maple Leaf Sports Entertainment (MLSE) ont augmenté les préoccupations des courtiers concernant la direction prise dernièrement par Aviva.              

« Des actions contraires à notre mission »

L'utilisation multicanal du même nom de marque crée une confusion parmi les consommateurs sur l’activité réelle d’Aviva et sur la gestion du dossier du consommateur en cas de réclamation. L’IBANB se dit également très préoccupée par la situation des courtiers qui ont fait partie intégrante de la croissance de la marque Aviva par l'intermédiaire de leurs maisons de courtage.

« Avoir un partenaire d'affaires qui est aussi un compétiteur, et qui utilise la même marque que celle que vous avez contribuée à construire, n’est pas en adéquation avec les intérêts des courtiers, précise l’association dans un communiqué. Une partie de la mission de l'IBANB est de développer le réseau de courtage et d'agir dans l'intérêt des courtiers et des consommateurs. Les actions d'Aviva sont contraires à notre mission. En conséquence, le conseil a décidé à l'unanimité de suspendre ses relations de longue date avec Aviva. »

Les dirigeants de l’IBANB précisent toutefois qu’ils continuent d'avoir un dialogue permanent avec Aviva dans l'espoir de trouver des solutions à cette question afin d'assurer à la fois la longévité du réseau des courtiers, ainsi que la confiance et la protection des consommateurs.

Publicité