MENU

Les institutions financières comptent pour 19% de toutes les dépenses en données massives

par La rédaction | 18 janvier 2018 13h30

Les dépenses des institutions financières en données massives ont représenté 19%, soit 9,2 milliards de dollars (G$) des 48,4 G$ du marché mondial des données massives et de l’analytique (BDA) en 2016, selon le directeur de l’industrie des données massives et de l’analytique de Stratecast Frost & Sullivan, Jeff Cotrupe.

Il ajoute que les institutions financières ont eu un excellent retour sur leur investissement  de BDA. Près de 60 % de celles-ci ont atteint leur retour sur investissement (ROI) à l’intérieur de 12 mois, et près de 90 % à l’intérieur de 24 mois.

Une bonne gestion des données massives

Le plus récent livre blanc de Stratecast Frost & Sullivan, intitulé Innovating Financial Services in the Big Data Era, rapporte que les institutions financières font de plus en plus un travail respectable de la gestion des données massives. Toutefois, le rythme des affaires exige maintenant qu’elles le fassent plus rapidement que jamais, tout en répondant au défi permanent de réduire les coûts sans sacrifier l’expérience client.

Le rapport inidiqué aussi que les institutions financières doivent s’assurer que les équipes au travers de l’entreprise comprennent les données, mais doivent également les aider à mesurer les impacts de leurs actions et aider à communiquer adéquatement les informations.

De nombreux défis

Les institutions financières font face à de nombreux défis avec l’arrivée des technologies et la montée en popularité du Bitcoin. Le rapport se veut toutefois rassurant. Si elles sont gérées efficacement, les données massives peuvent fournir, en temps réel, les informations analytiques exploitables qui permettent de résoudre ces défis et de saisir par la suite de nouvelles opportunités.

Publicité
Sur le même sujet …