MENU

Les pertes liées aux tempêtes en hausse en Europe

par Hubert Roy | 23 mars 2016 09h15

Une récente étude de Munich Re révèle que les pertes causées par des tempêtes en Europe sont en hausse croissante. Pour le réassureur allemand, il s’agit d’une preuve de vulnérabilité accrue des bâtiments face aux dommages qu’elles peuvent causer, notamment par la grêle.

Munich Re fait remarquer que plusieurs tempêtes ont causé des dégâts de plusieurs milliards de dollars (G$) au cours des dernières années. La plus couteuse a eu cours en juillet 2013, alors que l’Allemagne a été aux prises avec des tempêtes de grêle qui ont causé des dommages de 5 G$ dans leur sillage.

« Les taux croissants d’humidité dans la basse atmosphère sont un conducteur clé de plus fortes tempêtes, dit Peter Höppe, directeur du service de recherche sur les catastrophes de Munich Re. C’est une conséquence physique du réchauffement prolongé des océans. Avec ces valeurs à la hausse, la prévention est plus importante que jamais. »

Publicité