MENU

Les propositions d’assurance vie en croissance au Canada en décembre et janvier

par Vicky Poitras | 29 avril 2008 20h19

Les nouvelles propositions d’assurance vie en provenance du Canada soumises à la centrale de renseignements médicaux Medical Information Bureau (MIB) ont fait un saut de 9,2% en décembre 2007 par rapport à décembre 2006. En janvier, elles ont fait un bond encore plus grand.Ce bond important, entre les deux mois de décembre 2006 et de 2007, tranche avec la croissance minime enregistrée pour l’ensemble de l’année dernière. Le nombre de propositions soumises au MIB entre toute l’année 2006 et celle de 2007 n’a en effet crû que de 0,6%.

Or, s’il faut en croire décembre et maintenant janvier, l’industrie a le vent dans les voiles. Les propositions d’assurance vie ont d’ailleurs vu leur nombre bondir de façon plus marquée entre janvier 2007 et janvier 2008, soit de 12,3%.

Le MIB reconnaît toutefois que cette croissance est avant tout l’effet d’un nombre anormalement faible de propositions soumises au Canada en janvier 2007.

Pour janvier 2008, la croissance du nombre de propositions a atteint 13,8% chez les assurés de 0 à 44 ans, 11,0% chez les assurés de 45 à 59 ans, et 5,8% chez les assurés de 60 ans et plus.

Pour toute l’année 2007, la croissance des propositions d’assurance vie a montré des signes de vigueur chez les tranches d’assurés plus âgés. En effet, les tranches des 45 à 59 ans et des 60 ans et plus ont respectivement connu une croissance du nombre de propositions de 4,3% et 2,2% entre 2006 et 2007. La tranche d’âge des 0 à 44 ans a pour sa part connu un recul des propositions soumises de 1,3% entre 2006 et 2007.

Le Medical Information Bureau n’est pas en mesure d’établir un ratio précis sur le nombre de propositions qui débouchent sur des polices émises et placées. « Historiquement, nos données suivent toutefois de près celles sur les polices placées que fournit chaque trimestre LIMRA International, et huit mois plus tard celle de l’American Council of Life Insurers », a indiqué par courriel au Journal de l’assurance Dave Aronson, directeur des communications au MIB.

Publicité