MENU

Les taux en réassurance augmentent pour la première fois depuis 2013

par Andrea Lubeck | 25 janvier 2018 11h30

Photo : Freepik

Les taux globaux de réassurance ont augmenté d’environ 5 % lors de la ronde de renouvèlement de janvier 2018, selon un rapport de S&P Global Ratings. Il s’agit d’une première hausse depuis 2013, a fait état à son tour la firme de notation Fitch Ratings. Bien que les hausses de taux varient selon les secteurs, les régions et si les polices ont connu des pertes ou non, la croissance globale est conforme aux attentes que S&P s’était fixées.

Malgré les catastrophes naturelles, dont le cout total s’est élevé à plus de 300 milliards de dollars américains (G$ US) et les pertes assurées à 130 G$ US selon les évaluations des firmes, les hausses de taux ont été modestes, a qualifié Fitch. La firme ajoute que les pertes assurées ont eu des répercussions limitées sur le capital des réassureurs puisqu’elles ont été bien partagées entre les assureurs, réassureurs et marchés de capitaux.

Des perspectives variées

Les perspectives pour le secteur de la réassurance varient selon les firmes. Fitch Ratings maintient les siennes à négatives et explique que cela reflète la pression continue sur les bénéfices due aux prix concurrentiels, au capital alternatif et aux faibles retours sur investissements.

De son côté, S&P établit ses perspectives pour les 12 prochains mois à stables pour le secteur de la réassurance et pour les réassureurs. Taoufik Gharib, analyste chez S&P Global Ratings, affirme que la « trajectoire descendante des prix en réassurance s’est arrêtée et a atteint un point d’inflexion dans le cycle de souscription », et souligne que la tendance est même positive.

Stabilité pour les renouvèlements de mi-année

Aon Benfield croit que la dynamique fondamentale de souscription pour les rondes de renouvèlement de mi-année demeurera inchangée. La firme ajoute que les capacités de souscription sont intactes pour tous les secteurs de réassurance et que la gestion des activités de capital pour les plus grands réassureurs continuera comme prévu.

Or, S&P croit que la croissance des taux continuera pour le reste de l’année. Ceux-ci pourraient dépasser la barre des deux chiffres pour les régions de la Floride et de Porto Rico, qui ont connu d’importantes pertes en 2017 et dont les rondes de renouvèlements arrivent dans la première moitié de l’année.

Publicité