MENU

Les ventes de fonds distincts reculent

par Alain Thériault | 04 mai 2017 07h00

Les ventes de fonds distincts en termes de primes ont reculé de 7 % en 2016, par rapport à 2015. Durant cette période, les ventes de rentes fixes et celles des produits combinés ont crû de 11 %.

Selon le plus récent rapport de LIMRA sur les ventes de produits de rentes et de fonds distincts au Canada, les ventes de rentes ont particulièrement bondi au quatrième trimestre. Elles ont alors crû de 23 %, par rapport au quatrième trimestre de 2015. Les ventes de fonds distincts ont reculé de 4 % durant cette période, et celles des rentes combinées ont crû de 12 %. Les rentes combinées (combination annuities) sont des produits hybrides qui conjuguent fonds distincts et rentes fixes au sein du même contrat.

Les produits d’accumulation d’épargne demeurent toutefois maitres du terrain en termes de volume des ventes. En 2016, celui-ci a atteint 10,2 milliards de dollars (G$) pour les fonds distincts, 3 G$ pour les produits combinés et 2,3 G$ pour les rentes fixes, qui incluent les produits de décaissement, telles les rentes viagères, et d’accumulation, tels les dépôts à terme.

Historiquement, les premiers et quatrièmes trimestres d’une année sont ceux où le volume des ventes est le plus fort. Au quatrième trimestre, il a atteint 2,9 G$, 771 millions de dollars (M$) pour les produits combinés et 694 M$ pour les rentes.

Stable, l’actif total sous gestion de tous les produits a atteint 136,9 G$ à la fin du quatrième trimestre de 2016. Il s’agit d’une diminution de moins de 0,5 %.

Pour leur part, les ventes totales de tous les produits en 2016 ont atteint 15,5 G$, contre 15,9 G$ en 2015, soit une baisse de 2,6 %. Les ventes totales de 2016 se sont réparties à 83 % en fonds distincts (incluant la partie produit combiné) et 17 % pour les rentes (incluant la partie produit combiné).

Soixante-dix pour cent des ventes de rentes fixes sont les faits de produits de décaissement alors que 25 % appartiennent aux produits d’accumulation, et 5 % aux fonds enregistrés de revenu de retraite (FERR) et aux fonds de revenu viager (FRV).

En 2016, 75 % des ventes de rentes fixes ont été le fait de produits de décaissement, alors que 25 % appartiennent aux produits d’accumulation. Parmi les produits de décaissement, 5 % sont allées aux fonds enregistrés de revenu de retraite (FERR) et aux fonds de revenu viager (FRV).

Toujours en 2016, 74 % des ventes de fonds distincts ont été le fait de produits d’accumulation, alors que 19 % ont émané des produits de décaissement, et 7 % des comptes d’épargne libres d’impôt (CELI). Les ventes des produits d’accumulation sont allées à 42 % aux fonds REER et 32 % aux fonds enregistrés. Celles des produits décaissement se sont partagées entre FERR et FRV, dans une proportion de 14 % et de 5 % respectivement.

Les primes vendues en vertu des produits combinés en 2016 se sont réparties entre fonds distincts et rentes fixes, dans une proportion de 84 % et 16 % respectivement.


Publicité
Sur le même sujet …