MENU

Les ventes de vie individuelle en croissance au 1er trimestre de 2016

par Alain Thériault | 30 juin 2016 07h00

Tous les types de produits d’assurance vie individuelle ont connu une croissance au premier trimestre de 2016. Les ventes de nouvelles primes ont connu une croissance globale de 7 %, révèle LIMRA.

Généralisée, la croissance des ventes s’est toutefois montrée disparate d’un assureur à l’autre, a commenté le responsable de l’étude, Matthew Rubino. « Douze des 20 assureurs sondés ont affiché une croissance globale de leurs primes. Plusieurs ont attribué leur succès à l’abaissement de prix et le lancement de nouveaux produits. Toutefois, seuls 20 % des fournisseurs ont affiché une croissance à travers toutes leurs gammes de produits. »

Les ventes de nouvelles primes des produits d’assurance vie universelle ont crû de 6 % au premier trimestre de 2016, en comparaison du premier trimestre de 2015. Elles ont crû de 8 % pour les produits temporaires et les produits de vie entière, durant cette période de comparaison.

Le nombre de polices universelles vendues a crû de 2 % durant la même période de comparaison. Ce nombre a crû de 7 % pour les polices temporaires, et de 12 % pour les polices vie entière.

 

 

La cadence ralentit en vie universelle

Les trimestres difficiles loin derrière elle, l’assurance vie universelle continue de reprendre le terrain perdu. « Elle continue de se remettre des déclins passés, avec six trimestres consécutifs de croissance des ventes. Celle-ci s’est toutefois montrée progressivement plus lente lors des quatre derniers trimestres », a observé M. Rubino.

La vie entière demeure le moteur de croissance en assurance de personnes, avec le succès maintenu de la vie entière avec participations. « Onze des 19 vendeurs de vie entière ont rapporté une croissance dans ce secteur d’affaires », a précisé M. Rubino.

L’assurance temporaire a aussi le vent dans les voiles, avec une croissance des ventes soutenue lors des quatre derniers trimestres, a ajouté le responsable de l’étude de LIMRA. « Même si elle n’est pas aussi marquée que lors des trimestres précédents, sa croissance n’en tend pas moins vers le haut, en partie en raison des efforts de retarification de plusieurs fournisseurs. »

Hausse en vie entière

Il y a déjà un moment que l’assurance vie entière gruge des parts des ventes à la vie universelle, en matière de nouvelles primes. Au premier trimestre de 2016, elle a amélioré sa position d’encore 1 % aux dépens de la vie universelle. L’assurance temporaire en a arraché autant à la vie entière durant cette période de comparaison. « Les parts de marché des nouvelles primes ont bougé légèrement au premier trimestre, alors que la vie entière a concédé un point de pourcentage à l’assurance temporaire depuis le quatrième trimestre de 2015 », dit M. Rubino.

En polices vendues, la temporaire en a récolté la majorité au premier trimestre, soit 56 %. Là aussi, la vie entière a grugé un point de pourcentage à la vie universelle.

De plus grosses polices chez les indépendants

M. Rubino a en outre observé que l’écart entre la taille des polices vendues par le réseau indépendant et celles vendues par le réseau d’agences dédiées s’est encore élargi à la fin du mois de mars. En tenant compte du montant assuré, les indépendants ont vendu des polices d’assurance vie universelle trois fois plus grosses que les agents captifs.

Dans l’ensemble de l’industrie, le montant d’assurance moyen venu par police au Canada a atteint 350 000 $ au premier trimestre 2016, soit une taille sensiblement identique à celle du premier trimestre de 2015. Toujours au premier trimestre 2016, la prime annuelle moyenne par police vendue s’est établie à 1 853 $. Au haut du spectre, la vie entière a commandé une prime annuelle moyenne de 3 677 $ au terme de cette période, suivi de la vie universelle, avec une prime annuelle moyenne de 2 249 $. L’assurance temporaire ferme la marche pour ce trimestre, avec une prime annuelle moyenne de 896 $.

Le réseau des agences de carrière a surpassé celui des conseillers indépendants dans la croissance des ventes de primes annuelles. Entre les premiers trimestres de 2016 et 2015, cette croissance a atteint 11 % pour les agents de carrière.

Ces agents ont réalisé près des deux tiers (60 %) de leurs ventes du premier trimestre sous forme de produits de vie entière, alors que ce produit a représenté 47 % des ventes des conseillers indépendants au terme de cette période. Les produits temporaires ont compté pour 28 % des ventes des agents de carrière, et pour 27 % de celles des indépendants. En revanche, les ventes de vie universelle ont compté pour 28 % du total vendu par le réseau indépendant, contre 12 % pour le réseau captif.

 

Publicité
Sur le même sujet …