MENU

Les voitures autonomes nécessiteront une protection contre le cyberrisque, selon AXA

par Mathieu Carbasse | 13 juillet 2016 13h27

Les voitures sans conducteur nécessiteront une couverture d’assurance pour se protéger contre les cyber-attaques, avance le directeur technique d’AXA Insurance, David Williams, dans un rapport publié dernièrement par la compagnie.

Selon M. Williams, les automobilistes qui utilisent les voitures sans conducteur devront se prémunir contre le risque de piratage, contre la prise de contrôle à distance de leurs véhicules et contre les demandes de rançons éventuelles.

Adapter les produits aux cyberrisques

Le rapport, publié en association avec Venturer, avance également que les futures polices d'assurance automobile devront prendre en compte le risque que les cybercriminels font peser sur les voitures intelligentes. Les compagnies d'assurance devront donc adapter leurs produits à la nouvelle gamme de risques présentés par les cybercriminels.

Le prix des primes d'assurance devrait diminuer

David Williams affirme aussi que les rançongiciels, des logiciels malveillants qui prennent en otage des données personnelles, pourraient être étendus aux véhicules sans conducteur. « Je ne pense pas qu’il soit acceptable pour un assureur d'émettre une police automobile pour un véhicule autonome, tout en excluant le cyberrisque », souligne le directeur technique d’AXA Insurance.

M. Williams ajoute enfin que le prix des primes d'assurance devrait diminuer, étant donné que les véhicules autonomes sont censés être beaucoup plus sûrs.

Publicité
Sur le même sujet …