MENU

L’infolettre : pierre angulaire de votre stratégie de communication

par La rédaction | 26 juin 2017 07h00

Photo : Freepik

Outil de communication formidable parce qu’il nous permet de maintenir un lien direct avec nos abonnés, le courriel est l’outil qui offre le contact le plus direct et le plus personnalisé. Avoir la permission de communiquer directement avec quelqu’un est une chance inouïe ! Voici 3 astuces pour la maximiser :

1) L’objet du message

Vous envoyez une infolettre dans le but de créer un lien personnel avec vos abonnés. Portez attention au nom qui s’affiche en tant que destinataire dans leur boite de réception. Par exemple : Joe Tremblay- objet aura plus de succès que : Info client – objet. Attardez-vous aussi aux objets de vos courriels. Un titre peut faire toute la différence sur le succès d’une infolettre. Testez différentes versions et faites les changements qui s’imposent.

2) La segmentation des groupes et la personnalisation

On dit souvent que « l’argent est dans la liste ». Afin de dégager le maximum de potentiel de votre liste, divisez-la en différents groupes selon des critères comme l’âge, le style de vie, la profession ou autre. On parle ici de segmentation et cela vous permet de personnaliser vos envois et de mieux cibler votre auditoire.

Il est aussi important de faire appel à un logiciel de courriel vous permettant de personnaliser vos messages à chaque abonné en ajoutant nom, prénom et salutation à l’envoi. Un courriel personnalisé est lu en moyenne deux fois plus qu’un courriel générique.

3) La fréquence

Que vous choisissiez un calendrier de publication semestrielle, mensuelle ou hebdomadaire, il est impératif de respecter celui-ci. Si vous annoncez la parution d’une infolettre mensuelle et que vous manquez à votre « devoir », vous causerez plus de tort à votre crédibilité que si vous n’aviez fait aucun envoi du tout. Il vaut mieux moins en promettre que de décevoir vos abonnés en ne respectant pas vos engagements.

Si les images ne se téléchargeaient pas ?

Par défaut, la plupart des fournisseurs de courriel bloquent les images contenues dans les messages, car ils sont la principale source d’infection et de propagation. Environ la moitié des gens qui reçoivent un courriel sans image le supprime sans le lire. Que devriez-vous faire dans vos infolettres pour contourner ce problème ?

Texte de remplacement

La méthode la plus utilisée consiste à insérer un texte décrivant l’image. Le texte s’affiche en l’absence de l’image et le lecteur sait donc ce qu’il devait voir originalement.

Expéditeurs autorisés

Vous pouvez aussi inclure dans votre premier envoi la marche à suivre pour que votre abonné vous ajoute à sa liste d’expéditeurs reconnus comme « sécure ». Vous passerez donc outre aux règles de sécurité de sa boite de réception et vos images seront téléchargées.

Proportion Texte/Image

Les graphistes vous diront que la meilleure police d’assurance contre l’absence d’image dans un courriel est de toujours garder la proportion de texte et d’image dans un ratio de 50/50. De cette façon, même sans image, votre courriel paraitra équilibré et gardera l’essentiel de son design.

En dernier lieu, peu importe la personnalisation et la conception de vos courriels, assurez-vous de toujours respecter les dispositions de la loi antipourriel !


Fondée en 2012, Hypcom a pour mission d’aider les entrepreneurs à rester près de leurs clients par la mise en place de systèmes tels que des campagnes par courriel, l’animation de médias sociaux ou la gestion publicitaire sur Facebook.

Nous croyons qu’en aidant les entrepreneurs à démontrer leur valeur ajoutée auprès de leurs clients et ainsi décupler le nombre de recommandations obtenues, ils consacreront moins d’énergie à la recherche de nouveaux clients et passeront plus de temps à faire ce qu’ils aiment. Pour plus de détails : hypcom.ca.

– Marie-Eve Ducharme

Publicité
Sur le même sujet …