MENU

Lojack poursuivi pour 400 M$

par Vicky Poitras | 05 avril 2011 15h39

Une première poursuite a été déposée le 21 mars par les firmes Global Tracking et Tracker do Brasil, qui sont autorisées à utiliser la technologie de LoJack au Brésil, devant l’American Arbitration Association. Les deux firmes accusent LoJack d’avoir failli à maintenir un brevet au Brésil pour son système de repérage de véhicules, ainsi que pour bris de contrat. Les deux entreprises brésiliennes réclament 111,5 millions de dollars (M$) à Lojack, ainsi que des « treble damages ». Aux États-Unis, les « treble damages » permettent à une cour de justice de tripler les dommages compensatoires imposés à un accusé d’avoir fait preuve de mauvaise conduite.

Ces deux détaillants ont déposé une autre poursuite de 289,5 M$ le même jour pour bris de contrat, en lien avec la tarification du produit de Lojack et du respect des promesses de vente. Là aussi, des « treble damages » sont réclamés.

LoJack nie les allégations déposées par ses détaillants brésiliens. Elle les juge aussi infondées. Elle entend se défendre en cour devant eux.

Publicité