MENU

Macquarie veut développer le financement des primes d’assurance vie au Québec

par Vicky Poitras | 31 mai 2007 20h03

Le groupe australien Macquarie croit qu’il pourra développer davantage le marché du financement des primes d’assurance vie au Québec par l’entremise d’Insurance Pay, que le groupe a acquis en mars dernier.Le financement de primes, qui consiste à prêter à court terme à un client pour qu’il puisse acheter une assurance vie, est un marché qui existe depuis une vingtaine d’années au Canada. Il génère un peu de plus de 2 G$.

Hors-Québec, Insurance Pay est à l’œuvre depuis mai 2001. L’assureur a commencé à faire des affaires au Québec il y a un an et demi. « Nous connaissons de bons succès au Québec et nous avons plusieurs contacts établis avec des courtiers d’ici. Le Québec sera un marché très important pour nous », indique Stuart Bruce, président et chef de direction d’Insurance Pay.

M. Bruce ajoute qu’il fait affaire avec plus de 250 courtiers à travers le Canada et que sa firme possède 8 % du marché du financement de primes d’assurance. Son principal concurrent est AI Credit, une filiale d’AIG.
« C’est un marché jeune. Il y a beaucoup de place pour la croissance. Les 2 G$ de primes ne sont qu’une petite partie des primes directes souscrites au Canada », fait remarquer M. Bruce.

Peter Jones, directeur exécutif des relations bancaires pour Macquarie en Australie, souligne qu’il était naturel pour sa compagnie de venir au Canada. Celle-ci est bien implantée dans les marchés australiens et britanniques.

«On est dans une phase de consolidation. Il y a de la place pour prendre de l’expansion. Nous fournissons également toute l’aide nécessaire aux courtiers pour qu’ils puissent faire des acquisitions ou se fusionner avec d’autres », souligne M. Jones.

Publicité