MENU

Maladies graves : la croissance repart au deuxième trimestre

par Alain Thériault | 21 octobre 2014 09h00

Les ventes d’assurance maladies graves au Canada ont reculé de 2 % en matière de primes aux six premiers mois de l’année par rapport à la même période en 2013, grâce à un fort deuxième trimestre. L’industrie sauve l’essentiel après un déclin des primes de 9 % au premier trimestre de 2014 par rapport au premier trimestre de 2013.Le déclin des primes d’assurance maladies graves s’explique par le trimestre désastreux des produits permanents et nivelés à période limitée, explique le dernier sondage de LIMRA sur les ventes d’assurance maladies graves au Canada au premier semestre.

« Il y a une lueur d’un potentiel de revirement alors qu’après cinq trimestres consécutifs de déclin, les nouvelles primes du produit permanent ont crû de 4 % au deuxième trimestre. Les primes du produit nivelé à période limitée ont aussi crû au deuxième trimestre », a précisé le responsable de la recherche de LIMRA, Rob Kanehl.

Si les primes ont reculé de 2 % lors des six premiers mois de 2014, le nombre de polices d’assurance maladies graves a augmenté de 2 % durant cette période, en comparaison de la période similaire de 2013.

Les ventes du produit temporaire renouvelable ont profité des hausses de prix qui ont affecté les produits garantis, a souligné M. Kanehl. Les clients ont, selon lui, transité des polices permanentes et nivelées vers les polices temporaires, qui ont vu, au premier semestre de 2014, leurs nouvelles primes croitre de 11 % et le nombre de leurs polices, de 8 %, le tout par rapport au premier semestre de 2013.

Les primes du produit nivelé ont à peine bougé durant cette période de comparaison alors que le nombre de ses polices a crû d’un pour cent. Les produits permanents ont été plus affectés, leurs primes reculant de 9 % et le nombre de leurs polices, de 11 % durant cette période de comparaison. « Les résultats positifs du produit permanent au deuxième trimestre sont bon signe qu’il puisse se stabiliser », a commenté l’analyste de LIMRA.

Au premier semestre, l’assurance maladies graves temporaire est demeurée le produit le plus vendu en matière de polices, soit 42 % du marché, contre 41 %, pour le produit nivelé, et 17 %, pour le produit permanent. En matière de primes, le produit nivelé a été le plus vendu durant cette période, soit 47 % du marché, contre 32 %, pour le produit permanent, et 21 %, pour le produit temporaire.

Le marché totalise actuellement un en-vigueur de 728,4 millions de dollars (M$) de primes et de 663 153 polices. Ces deux indicateurs sont en hausse de 8 % au premier semestre de 2014 par rapport au deuxième semestre de 2013.

Publicité
Sur le même sujet …