MENU

Maladies graves : les ventes de produits permanents en croissance

par Alain Thériault | 03 mai 2017 07h00

Photo : Freepik

La croissance se maintient en assurance contre les maladies graves après des années difficiles.

Le produit permanent présente une croissance de 25 % de ses primes et de 21 % de ses polices au quatrième trimestre de 2016, par rapport au quatrième trimestre de 2015. C’est ce que révèle le rapport de LIMRA sur les ventes d’assurance maladies graves au Canada.

Parties de rien à la fin des années 1990, les primes en vigueur approchent tranquillement le milliard de dollars. Elles ont clôturé à 880 millions de dollars (M$) à la fin de 2016, en hausse de 8 % par rapport à l’année précédente. Le nombre de polices en vigueur atteignait 810 974, soit une croissance de 9 % entre 2016 et 2015.

En 2016, les ventes de nouvelles primes ont progressé de 9 % par rapport à 2015, pour atteindre 130,7 M$. Durant cette période, le nombre de polices vendues a crû de 8 %, pour atteindre 123 631. La croissance fulgurante de l’assurance maladies graves permanente au quatrième trimestre de 2016 a permis à ce produit d’accumuler 42,6 M$ de nouvelles primes pour toute l’année. Il s’agit d’une croissance de 15 % par rapport à 2015. À 21 533, le nombre de polices permanentes vendues représente une croissance de 12 % durant cette période de comparaison.



La croissance a touché les trois gammes de produits. Le produit à période limitée continue d’être le plus vendu, avec un volume de primes de 62 M$. C’est aussi ce produit qui cumule le plus important volume de primes en vigueur au 31 décembre 2016, soit 401 M$.

Le produit renouvelable récolte de son côté les plus grandes ventes en termes de polices, soit 53 226. C’est toutefois le produit permanent qui représente le plus grand nombre de polices en vigueur, soit 362 184.

« Les ventes d’assurance maladies graves de 2016 ont pleinement récupéré les déclins de 2013 et 2014, a noté le responsable de la recherche de LIMRA, Matthew Rubino. Neuf des 15 fournisseurs ont déclaré une croissance de leurs primes par rapport à 2015, et 11 sur 15 ont constaté une augmentation du nombre de polices vendues durant cette période. »

Ce sont 59 % des ventes d’assurance maladies graves qui sont passées par le réseau de distribution indépendant en 2016, en termes de nouvelles primes. Ce réseau a vu ses ventes s’accroitre de 10 % par rapport à 2015. Le réseau captif a vu les siennes augmenter de 7 % durant cette période de comparaison.

« Le produit permanent a été le plus grand vecteur de croissance des nouvelles primes dans ces deux réseaux en 2016 », a observé M. Rubino. Ce sont les indépendants qui en ont le plus profité en 2016. La croissance des ventes de ce produit a atteint 19 % pour eux et 9 % pour les agents affiliés, par rapport à 2015, ajoute le responsable de recherche.

Publicité
Sur le même sujet …