MENU

Medavie veut réduire le risque de maladies chroniques

par La rédaction | 06 décembre 2017 13h30

La Fondation Medavie pour la santé s’associe à la Toronto Rehab Foundation pour offrir la solution de télésanté ACCELERATION aux Canadiens à risque de développer des maladies chroniques, notamment le diabète de type 2. Le projet est disponible aux résidents du Québec, de l’Ontario et des provinces de l’Atlantique et est piloté par le Dr Paul Oh.

Le projet, dont le cout s’élève à 750 000 $, s’étalera sur quatre ans. ACCELERATION est une étude consacrée aux interventions sur le mode de vie et les maladies chroniques réalisée entre 20 113 et 2016. L’étude a bénéficié d’un investissement de 75 000 $ de la part de Croix Bleue Medavie.

Fondé sur une étude clinique

Le projet ACCELERATION 2.0 est fondé sur une étude clinique pancanadienne portant sur les comportements reconnus pour jouer un rôle dans 70 % des maladies chroniques. Parmi ceux-ci, on compte la sédentarité, le tabagisme, la consommation insuffisante de fruits et légumes et la consommation excessive d’alcool.

« Cette initiative misera sur les échanges virtuels, y compris sur l’accompagnement individuel en ligne, pour aider les participants à adopter des comportements plus sains, en vue de faire tomber les obstacles à l’accès aux soins et de contribuer à combler les disparités en matière de santé », précise Medavie.

« La prise en charge des maladies chroniques pose des défis importants pour le système de santé et les personnes atteintes. ACCELERATION 2.0 offre une solution en ligne pour aider les gens à atteindre leurs objectifs de santé et de bienêtre, dans une optique de prévention des maladies chroniques », explique Bernard Lord, chef de la direction de Medavie.

Publicité