MENU

Mercer s’attend à un nouveau virage dans le secteur de la retraite en 2017

par Mathieu Carbasse | 23 janvier 2017 11h30

Photo : Freepik

Alors que de plus en plus d’employeurs se penchent sur de nouvelles façons de composer avec l’évolution des régimes de retraite et des exigences des employés, Mercer prévoit que l’année 2017 donnera lieu à un nombre record de transactions de souscription de rentes collectives.

En effet, profitant d’une conjoncture plus favorable, les promoteurs de régimes à prestations déterminées continueront de prendre les mesures qui s’imposent pour réduire les risques associés à leurs régimes, a annoncé l’entreprise lors de la 25e édition de son séminaire annuel Perspectives sur les régimes de retraite et prévisions.

Prendre davantage en charge l’épargne-retraite

De plus, un nombre croissant de promoteurs de régimes modifient leur approche pour se concentrer sur l’offre d’une solution d’accumulation de capital, et doivent également trouver de nouveaux moyens d’amener les employés à prendre davantage en charge leur épargne-retraite. Cela est d’autant plus important à une époque où plusieurs milieux de travail comptent cinq générations distinctes d’employés ainsi qu’un nombre grandissant de travailleurs indépendants et d’employés contractuels.

Des défis sans précédent

« Il faut que les chefs de file de l’industrie, les sociétés et les différents ordres de gouvernement travaillent ensemble à l’élaboration de nouvelles solutions et de nouveaux produits qui permettront aux travailleurs canadiens d’avoir une retraite confortable, souligne Jean-Philippe Provost, membre principal du partenariat et responsable du domaine Avoirs de Mercer Canada. Les employeurs doivent mettre au point des stratégies qui leur permettent à la fois de libérer des ressources pour leurs effectifs futurs et de trouver de nouvelles façons d’assurer la mise en œuvre efficace des régimes CD. »

Selon Mercer, le secteur de la retraite au Canada fait face à des défis sans précédent. Chaque semaine, plus de 5 000 Canadiens prennent leur retraite. Un nombre qui devrait augmenter de 60 % pour atteindre 8 000 nouveaux retraités par semaine d’ici 2020.

Publicité
Sur le même sujet …