MENU

Munich Re revoit ses prévisions pour 2019 à la hausse en rachetant des actions

par La rédaction | 21 mars 2019 09h30

Photo : Freepik

Munich Re compte hausser son bénéfice net de 200 millions d’euros (M€) pour que celui-ci atteigne 2,5 milliards d’euros (G€) pour l’exercice 2019 en procédant à un rachat d’actions. Le programme prévoit racheter un volume d’actions représentant un milliard d’euros. Munich Re a proposé en assemblée générale une augmentation du dividende à 9,25 €.

« 2018 a été une année réussie pour Munich Re, et le bon résultat confirme nos objectifs ambitieux et à long terme. En réponse à la hausse significative des bénéfices de l’année dernière, nous prévoyons que les bénéfices pour 2019 et 2020 continueront d’augmenter, atteignant notre objectif de bénéfice à moyen terme de 2,8 G€ en 2020. En réassurance, nous poursuivons nos objectifs de croissance ambitieux et les succès du programme stratégique d’ERGO deviennent de plus en plus évidents. Au même moment, nous réduisons la complexité de nos processus internes et menons résolument la transformation numérique. Munich Re est sur la bonne voie », a commenté Joachim Wenning, président du conseil d’administration du réassureur par voie de communiqué.

Des prévisions révisées

Ainsi, Munich Re s’attend à ce que les bénéfices soient répartis à 2,1 G€ pour le secteur de la réassurance et 400 M€ pour ERGO.

En réassurance vie, les prévisions de résultats techniques de Munich Re se situent désormais à 500 M€.

L’entreprise croit également pouvoir atteindre un ratio combiné d’environ 98 % pour l’exercice 2019.

Munich Re anticipe que les primes brutes souscrites seront de 49 G€, soit 31 G€ en réassurance et environ 17,5 G€ pour ERGO.

Résultats 2018

En 2018, le bénéfice net de Munich Re s’est établi à près de 2,3 G€, contre 392 M€ pour l’exercice 2017. Les résultats de souscription ont atteint 3,7 G€ et les primes brutes souscrites à 49 G€.

Le ratio combiné s’est amélioré à 99,4 %, par rapport à 114,1 % l’année précédente. Les bénéfices pour le secteur de la réassurance de dommages ont atteint 1,13 G€, bien que les pertes majeures étaient de 2,2 G€.

Publicité
Sur le même sujet …