MENU

Plusieurs manufacturiers ont récemment réduit les frais de leurs fonds

par Alain Thériault | 02 août 2018 09h45

Alain Huard

De nombreux manufacturiers de fonds communs et de fonds négociés en bourse ont réduit leurs frais depuis le début de l’année, particulièrement dans les dernières semaines. La tendance s’accentue avec la concurrence et les conseillers qui jettent leur dévolu sur les fonds à honoraires.

À l’exemple de plusieurs joueurs qui l’avaient fait auparavant, Invesco Canada a réduit les frais de plusieurs fonds. Il l’a fait en mai pour ses fonds communs, et le 27 juillet pour ses fonds négociés en bourse (FNB). Par exemple, les frais du FNB Invesco Low Volatility Portfolio sont passés de 0,55 % à 0,37 %. Ceux du Fundamental High Yield Corporate Bond sont quant à eux passés de 0,65 % à 0,55 %.

Ces réductions surviennent en même temps qu’Invesco change au Canada le nom de ses FNB Powershares pour FNB Invesco, et le nom de plusieurs fonds communs. « Nous voulions commercialiser nos fonds sous une seule marque, a expliqué Alain Huard, vice-président et directeur régional des ventes d’Invesco. Nous avions environ huit marques différentes, dont Trimark.

Réduction des frais menée par la concurrence

La concurrence a été le motif principal de réduction des frais chez Invesco, révèle son vice-président et directeur régional des ventes, Alain Huard. Il ajoute que c’est le motif numéro un pour tous. “Nous ne sommes pas différents des autres secteurs d’activités. Personne ne veut être le plus cher, autrement son produit ne se vendra pas. Nous essayons de réduire nos couts d’opération”, dit-il.

Le passage accéléré des conseillers vers des fonds de gestion à honoraires plutôt qu’à commission favorise aussi les réductions, souligne M. Huard. “Parce que nous n’avons pas à gérer les commissions, il nous en coute moins cher en gestion pour un fonds de série F (fonds sans commission pour lequel le conseiller négocie des honoraires avec son client), un fonds négocié en bourse (FNB) ou un platform traded fund (fonds négocié à la néo-bourse Aequitas). Je n’ai pas non plus à émettre d’états de compte pour ces produits.”

Alain Huard a par ailleurs révélé que les fonds communs avec frais reportés ou frais réduits ne comptent plus que pour 11 % des ventes des conseillers indépendants qui traitent avec Invesco, selon le volume en dollars. Les 89 % qui restent se répartissent du côté des fonds de série F, ainsi que du côté des fonds sans frais d’entrée avec commission de suivi d’un pourcent. L’actif des fonds de série F a compté pour 69 % de l’actif des fonds communs d’Invesco au 30 juin 2018, alors que l’actif de ces deux produits s’établissait à 62 % en 2017, a aussi révélé M. Huard. Il croit que cette proportion est appelée à augmenter de façon importante.

Augmentation des actifs et réduction de frais

Aussi, plus les actifs d’un fonds augmentent, plus le fournisseur tendra à en réduire les frais, croit le vice-président régional d’Invesco.

Placements mondiaux Sun Life en est un bon exemple. En début d’année, le manufacturier et sa filiale Fonds Excel ont réduit les frais de plusieurs fonds Excel, dans une mesure de 0,05 % à 0,45 %. “Placements mondiaux Sun Life a connu une croissance spectaculaire au cours des dernières années, ayant maintenant un actif géré de 20 milliards de dollars, et nous sommes ravis d’être en mesure de partager ce succès avec les clients en réduisant le cout des placements”, avait alors expliqué Rick Headrick, président, Placements mondiaux Sun Life et Excel.

Un été chargé

Le 1er aout, quelques jours après Invesco, Placements CI a réduit les frais de gestion de 33 fonds communs dans une fourchette, qui varie entre 5 et 55 points de base (soit de 0,05 % à 0,55 %). CI a réduit du même coup réduit le placement minimal requis pour être admissible à son programme à barème de frais dégressifs Tarifs préférentiels CI. Pour les investisseurs individuels, il passe de 150 000 $ à 100 000 $, et de 250 000 $ à 100 000 $ pour les ménages qui regroupent les comptes des membres d’une même famille. Le tout à compter du 1er octobre 2018.

« Des centaines de milliers de nos investisseurs bénéficieront des changements importants apportés aux frais », affirme Roy Ratnavel, vice-président principal et directeur national des ventes à Placements CI. « CI s’est engagée à continuellement améliorer sa gamme de produits et à offrir des placements efficaces aux investisseurs canadiens de manière à ce qu’ils atteignent leurs objectifs financiers », ajoute-t-il.

Autres réductions de frais

Toujours le 1er aout, Investissements Manuvie a réduit les frais de dix de ses fonds communs, dans une fourchette de 0,05 % à 0,25 %. Outre ces réductions, la Fiducie privée Revenu fixe de sociétés Manuvie a réduit de 0,03 % les frais d’administration fixes de toutes ses séries. De plus, Manuvie a réduit de 1,25 % à 1,00 % la commission de suivi de ses fonds Portefeuille Équilibré Simplicité, Portefeuille Équilibré mondial Simplicité et Portefeuille Croissance Simplicité.

« Ces réductions permettront d’harmoniser les commissions de suivi de ces Fonds avec les taux en vigueur dans l’industrie. Nous prévoyons que la normalisation de la rémunération des courtiers permettra de simplifier la comparaison et l’aspect contrastant de la sélection de fonds pour les conseillers et les investisseurs », a dit la compagnie.

Le 23 juillet, Great-West, London Life et Canada-Vie ont annoncé des réductions de frais pour les clients détenant plus de 100 000 $ en actifs détenus dans plusieurs de ses fonds distincts, notamment la série standard, la série Partenaire, la série privilégiée 1 et la série privilégiée Partenaire.

Le 9 juillet, Desjardins Société de placement a réduit les frais de gestion de 6 Fonds Desjardins, dans une mesure de 0,05 % à 0,29 %.

Et la liste s’étire encore… jusqu’au début de l’année. Par exemple, BMO Investissements a réduit le 24 avril les frais de toute sa gamme de fonds, y compris ses fonds négociés en bourse, dans une mesure de 0,05 % à 0,45 %. Elle a fait passer de 0,75 % à 0,60 % la commission de suivi de quatre fonds Portefeuille d’éducation.

Publicité
Sur le même sujet …