MENU

Premier Canada travaille à rendre disponibles ses produits au Québec

par Andrea Lubeck | 12 juin 2017 07h00

Shirley Gauthier | Photo : Réjean Meloche

Pour Premier Canada, la principale nouveauté de la dernière année est l’arrivée sur le marché québécois en novembre 2016.

Shirley Gauthier, directrice, Québec, souligne que tous les produits offerts dans le reste du Canada ne sont toutefois pas encore disponibles dans la province. « De nouvelles protections seront bientôt lancées ici, nous devons attendre la traduction et les vérifications légales d’abord. »

En plus des produits pour bateaux mis en ligne il y a seulement quelques semaines, Premier vise les évènements spéciaux, les salons de tatouage et de perçage, de même que les salons de bronzage. L’assureur espère pouvoir étendre sa couverture pour recycleur éventuellement.

Premier souhaite faire croitre de façon sécuritaire leur volume au Québec, bien que Mme Gauthier affirme qu’ils ont été « victimes de leur succès ». Le grossiste a dû embaucher deux nouvelles personnes depuis son arrivée dans la Belle Province. Un souscripteur supplémentaire s’ajoutera à l’équipe à la fin du mois de mai.

« Nos liens commencent à se développer avec les courtiers et ils apprécient le côté humain de l’entreprise. Nous travaillons fort pour offrir un bon service, mais nous prenons notre temps pour grossir. Je n’ai pas d’obligation de volume à produire pour 2017 et pour 2018. Nous sommes au-delà de ce que nous avions espéré pour l’année », complète Mme Gauthier.

Publicité