MENU

Premier semestre faste pour les fonds distincts et les rentes

par Alain Thériault | 21 octobre 2014 09h00

Tous les segments du marché des rentes ont affiché une croissance de leurs primes, tant au deuxième trimestre de 2014, par rapport au deuxième trimestre de 2013, qu’aux six premiers mois de l’année, par rapport à la même période de 2013. Il s’agit d’un retour en force pour les fonds distincts, qui avaient terminé 2013 à la baisse par rapport à 2012.Les fonds distincts ont engrangé des primes de 4,9 milliards de dollars (G$) lors du premier semestre de 2014, soit une hausse de 19 % par rapport au premier semestre de 2013, et de 18 % lors du deuxième trimestre, révèle le dernier sondage de LIMRA sur les résultats des rentes individuelles au Canada. LIMRA inclut les comptes d’épargne libre d’impôt (CELI) dans cette catégorie.

Les primes de la catégorie des rentes fixes, qui inclut à la fois les rentes immédiates et les dépôts à terme, sont aussi en hausse au premier semestre par rapport à la même période l’an passé. Elles ont atteint 1,2 G$ pour une croissance de 16 % durant cette période de comparaison. Au deuxième trimestre, cette croissance s’est limitée à 5 % par rapport au trimestre correspondant de 2013.

Avec des primes de 1,8 G$, les ventes qui combinent rentes fixes et fonds distincts, ont crû de 18 % au premier semestre de 2014 par rapport à celui de 2013. Au deuxième trimestre, leur croissance a atteint 20 %. Ces bons résultats ont fait bouger l’actif. « L’actif total des rentes a augmenté d’un pour cent par rapport au premier trimestre de l’année, pour atteindre 132,5 G$ à la fin du deuxième trimestre », a rapporté Sally Bryck, responsable de ce sondage.

Les primes engrangées lors des six premiers mois de l’année ont pris diverses directions. Du côté des fonds distincts, 78 % des primes ont abouti dans les produits d’accumulation, soit 43 % dans les REER et 35 % dans les fonds non enregistrés. Les produits de décaissement enregistrés ont compté pour 16 % des primes des fonds distincts durant cette période.

La catégorie des rentes fixes a engrangé 64 % de ses primes du premier semestre dans des produits de décaissement, dont 57 % en rentes immédiates et 7 % en produits enregistrés (fonds de revenu de retraite [FERR] et fonds de revenu viager [FRV]).

Des primes totales versées dans les fonds distincts, 6 % l’ont été en vertu d’un CELI. Cette sous-catégorie du sondage de LIMRA montre une forte croissance dans les fonds distincts. Les CELI ont compté pour 311 millions de dollars (M$) des primes totales de fonds distincts, en croissance de 50 % au premier semestre par rapport à la période correspondante de 2013.

La catégorie des rentes fixes a déclenché un moins grand engouement vers le CELI. Le rapport de LIMRA révèle tout de même une croissance importante. Les CELI ont compté pour 48 M$ des primes totales versées dans les rentes fixes (dépôts à terme des assureurs), soit une hausse de 12 % au premier semestre de 2014 par rapport au premier semestre de 2013.

La rente viagère enregistrée connait aussi un vif succès dans la catégorie des rentes fixes, avec des primes de 236 M$, en croissance de 34 %. La rente viagère non enregistrée a compté pour 219 M$ du total, en croissance de 3 %. Autre rente prisée, la rente certaine enregistrée a compté pour 226 M$ des rentes fixes, en croissance de 21 %.

Publicité