MENU

Prêts automobiles : l’Ontario dans la mire

par Alain Thériault | 13 juillet 2015 11h13

Secteur mis sur pied en 2012 pour desservir le marché québécois, les activités de prêts automobiles d’iA Groupe financier débutent tout juste en Ontario, a confié son PDG Yvon Charest au Journal de l’assurance. L’offre s’est d’ailleurs enrichie.

« Nous avons commencé en 2012 avec des prêts-autos de type prime pour les clients qui ont de bonnes cotes de crédit. Nous commençons en 2015 à faire des prêts-autos pour les clients dont le dossier de crédit est moins favorable (near prime) », a révélé M. Charest.

L’acceptation de ces nouveaux clients a nécessité le développement d’un système plus robuste, a ajouté le PDG d’iA. La compagnie renforce ainsi ce nouveau volet de son guichet unique pour concessionnaire qui offre entre autres l’assurance vie et invalidité et les garanties prolongées. « Nous pouvons offrir jusqu’à quatre produits différents par l’intermédiaire des concessionnaires », a souligné M. Charest.

Cette diversité peut protéger le secteur aux concessionnaires des coups durs. Par exemple, M. Charest attribue le recul des ventes d’assurance-crédit par la consolidation chez les concessionnaires. Le consolidateur éjectera le produit qu’offrait le consolidé au profit de celui de l’assureur qu’il distribue.

« Nous pouvons nous retrouver d’un côté ou l’autre de la barrière. Cela a été plus difficile pour nous au premier trimestre de 2014, où nous nous sommes retrouvés plus souvent du côté perdant que gagnant. Mais nous nous sommes repris avec une hausse de 19 % dans nos produits complémentaires offerts par les concessionnaires », a-t-il expliqué.

Publicité