MENU

Promutuel affirme ne pas chercher à acheter des cabinets de courtage

par Hubert Roy | 27 janvier 2015 09h00

Lors du panel des dirigeants d’assureurs au Congrès du RCCAQ, Sylvain Fauchon, président et chef de la direction de Promutuel Assurance, a été pressé de questions sur les intentions de son groupe d’acheter des cabinets de courtage. Il a affirmé qu’acheter des cabinets ne faisait pas partie de sa stratégie.« Nous avons des mutuelles qui font de 75 % à 80 % de leurs affaires avec le courtage, mais nous en avons aussi une qui ne traite pas du tout avec les courtiers. Ça varie en fonction des réalités régionales », dit-il.

Il ajoute que si une transaction se réalise, elle se fait souvent en fonction de la relation qu’une mutuelle membre de Promutuel peut avoir bâti avec un cabinet de courtage. « Ça peut devenir une option pour un cabinet avec qui on travaille depuis longtemps. Souvent, ils vont aimer la façon dont on va traiter nos employés. Ils se disent aussi que, s’ils vendent à une mutuelle, le processus décisionnel va rester dans la région où ils ont bâti leur cabinet », dit-il.

M. Fauchon estime que ses mutuelles membres peuvent réaliser au total deux ou trois acquisitions par année. M. Fauchon a aussi révélé que 50 % de la croissance de Promutuel, depuis deux ans, provient du courtage.

« Nous traitons avec 230 cabinets de courtage; nous n’avons certainement pas dans l’optique de les faire disparaitre. Il y a toutefois certaines situations où l’entrepreneur qui a mis ses tripes dans la région aime mieux notre formule plutôt que de travailler avec un autre courtier qui est détenu par un autre assureur », dit-il.

Publicité