MENU

Quatre hommes obtiennent un poste de haute direction pour chaque femme en services financiers

par La rédaction | 10 septembre 2018 11h30

Photo : Rawpixel.com

Seuls 19 % des postes de haute direction en services financiers sont détenus par des femmes, malgré qu’il y a un nombre égal de femmes et d’hommes qui entrent dans l’industrie, révèle un rapport de McKinsey.

Ce débalancement est causé par le fait que les femmes ne sont pas promues à la même vitesse que les hommes, indique le document de recherche, intitulé Closing the gap : Leadership perspectives on promoting women in financial services.

Moins de chances d'obtenir une promotion

Dès le début de leur carrière, les femmes ont 24 % moins de chances d’obtenir leur première promotion par rapport à leurs pairs masculins, même si elles demandent des promotions au même rythme, constate l’étude.



Plus de la moitié des femmes occupant des postes de haute direction interrogées par McKinsey (niveau de vice-présidente ou supérieur) estiment qu’elles ont manqué des opportunités en raison de leur sexe. Cela se compare à 10 % des hommes qui se sentent de la même manière.

L’étude a aussi révélé que les femmes de couleur sont particulièrement défavorisées. « Bien qu’une personne sur cinq embauchée au niveau d’entrée soit une femme de couleur, elle disparait pratiquement de la représentation aux niveaux supérieurs. »

Accès au mentorat

Pour résoudre le problème de la parité hommes-femmes sur le lieu de travail, McKinsey affirme que les solutions incluent l’amélioration de la qualité et de l’accès au mentorat, l’élimination des biais dans les examens et les promotions, de donner aux employés la souplesse nécessaire pour trouver un équilibre entre le travail et la famille, de renforcer la responsabilisation en fixant et en mesurant les objectifs, et en « repositionnant » le secteur pour le rendre plus attrayant pour les femmes.

« Démontrer que les services financiers sont un secteur dans lequel les femmes peuvent s’épanouir est une première étape essentielle pour parvenir à la parité. Cela contribuera à améliorer la représentation des femmes aux premiers stades de l’évolution des carrières, et est particulièrement important dans des sous-secteurs tels que la gestion d’actifs et les services bancaires de gros où les femmes se situent au-dessous de la parité », explique McKinsey.

Publicité
Sur le même sujet …