MENU

Rebond des ventes de maladies graves

par Alain Thériault | 17 mai 2016 06h00

Le marché de l’assurance maladies graves a renoué avec la croissance avec une hausse du nombre de polices vendues de 8 % en 2015 par rapport à 2014.

Des hausses de prix successives amorcées en 2013 en raison de la persistance à la baisse des taux d’intérêt à long terme avaient alors freiné la vente des produits à primes nivelées garanties. Responsable du sondage de LIMRA sur les ventes d’assurance maladies graves au Canada en 2015, Matthew Rubino observe une tout autre tendance cette année. « Après deux années de déclin, les ventes du produit permanent ont augmenté. La moitié des fournisseurs qui offrent ce produit ont rapporté une croissance. »

Ainsi, la décroissance des ventes de 2013 suivie d’une croissance modeste en 2014 semble effacée par un rebond des ventes d’assurance maladies graves en 2015. La croissance a été plus forte de trimestre en trimestre l’an dernier, avant de se stabiliser au quatrième trimestre, a noté l’analyste de LIMRA. « La croissance a été généralisée, avec sept des plus grands fournisseurs affichant une croissance de leurs ventes », a ajouté M. Rubino.

Questionné par le Journal de l’assurance sur ce rebond, M. Rubino n’a pu pointer de facteur unique. « Les raisons de la croissance des ventes en assurance contre les maladies graves varient et il n’y a pas d’histoire commune à tous les fournisseurs. Plusieurs d’entre eux ont cité comme facteur les changements de prix ; d’autres le lancement de nouveaux produits, vers la fin de 2014 et tôt en 2015 », a-t-il expliqué.

Les trois principales gammes de produits, permanent, nivelé à période limitée et temporaire, ont réalisé une croissance en 2015. Le produit nivelé à période limitée a été le principal contributeur à la croissance, précise l’analyste. « Les raisons invoquées en cours d’années incluent les changements de produits, les retarifications et les incitatifs de vente. »

En termes du nombre de polices vendues en 2015, le produit temporaire demeure le meneur, avec 43 % des nouvelles ventes. Le produit nivelé suit avec 40 % des polices vendues et le produit permanent ferme la marche avec 17 % des polices vendues.

Au chapitre des nouvelles primes, ce sont plutôt les ventes du produit nivelé qui dominent, avec une part de 49 % en 2015, par rapport à 30 % pour celles du produit permanent, et 21 % pour celles du produit temporaire.

Le réseau captif et le réseau indépendant ont connu une performance identique, avec une croissance de leurs ventes en termes de primes de 8 % en 2015, par rapport à 2014. Le réseau indépendant a accaparé 58 % des ventes en termes de nouvelles primes en 2015.

Le marché de l’assurance maladies graves a près de 20 ans et compte près d’un milliard de dollars de primes en vigueur, ainsi que plus de 750 000 polices à travers le Canada. « Le produit nivelé à période limitée tient la plus grande part de l’en vigueur, tant au chapitre des primes que des polices », a observé M. Rubino.

Publicité
Sur le même sujet …