MENU

Rendements élevés pour les caisses de retraite au troisième trimestre

par Mathieu Carbasse | 01 novembre 2016 13h30

Photo : Freepik

Selon le dernier rapport de Morneau Shepell, les gestionnaires de fonds communs diversifiés ont enregistré au troisième trimestre un rendement médian avant frais de gestion de 4,4 %. Depuis le début de l’année, le rendement médian a été de 6,8 %.

« La solide performance des marchés boursiers au cours du troisième trimestre a permis aux caisses de retraite d’obtenir des rendements élevés. Les actions canadiennes ont de nouveau connu une forte croissance, l’indice S&P TSX ayant d’ailleurs obtenu un rendement de 5,5 % au trimestre et de 15,8 % depuis le début de l’année. Les actions étrangères ont également produit des rendements élevés au troisième trimestre, l’indice MSCI mondial ayant obtenu un rendement de 6,1 % », mentionne Jean Bergeron, associé et responsable du Groupe de services-conseils en gestion d’actif et des risques de Morneau Shepell.

Détérioration de la santé financière des caisses de retraite

« Malgré la bonne progression des marchés, la situation financière des caisses de retraite s’est légèrement détériorée selon l’approche de solvabilité. Depuis le début de l’année, le ratio de solvabilité d’un régime de retraite moyen a diminué d’environ 2,2 % », tempère toutefois M. Bergeron.

Au cours du troisième trimestre de 2016, les gestionnaires de fonds communs diversifiés ont produit, en moyenne, un rendement supérieur à celui du portefeuille de référence. En effet, le rendement médian des gestionnaires (4,4 %) a été supérieur de 0,3 % au rendement du portefeuille de référence (avec une répartition de 55 % en actions et de 45 % en titres à revenu fixe) utilisé par plusieurs caisses de retraite (4,1 %).

Rendement en hausse pour les obligations canadiennes

Pour le troisième trimestre de 2016, les gestionnaires d’obligations (mandat Univers) ont obtenu un rendement médian de 1,4 %, soit un rendement supérieur de 0,2 % à celui de l’indice de référence.

Sur la même période, les obligations à long terme ont connu un rendement de 2,4 %, alors que les obligations à moyen terme ont enregistré un rendement de 0,9 % et les obligations à court terme un rendement de 0,5 %. Les obligations à rendement élevé ont affiché un rendement de 5,7 %, alors que les obligations à rendement réel ont atteint un rendement de 1,9 %.

Les actions canadiennes dans le vert

Au cours du troisième trimestre de 2016, les gestionnaires d’actions canadiennes ont produit un rendement médian de 5,8 %, soit un rendement supérieur de 0,3 % à celui de l’indice S&P/TSX, qui s’établit à 5,5 %.

L’indice des titres à petite capitalisation S&P/TSX a augmenté de 4,9 %, l’indice complémentaire S&P/TSX pour les titres à moyenne capitalisation a enregistré une augmentation de 4,5 % et l’indice S&P/TSX 60, qui correspond aux titres à grande capitalisation, a affiché une hausse de 5,8 %.

Publicité
Sur le même sujet …