MENU

Résultats contrastés pour Co-operators au premier trimestre

par Mathieu Carbasse | 29 avril 2016 11h28

Pour le trimestre clos le 31 mars 2016, le résultat net consolidé de la compagnie d'assurance générale Co-operators s'est élevé à 39,3 millions de dollars (M$), contre 22,2 M$ pour le trimestre correspondant de 2015.

« Nos résultats techniques se sont améliorés d'un exercice à l'autre en dépit de certaines augmentations de la gravité des sinistres dans plusieurs catégories de produits, a affirmé Kathy Bardswick, PDG de Co-operators. Dans l'ensemble, nous sommes satisfaits de la très bonne performance de nos activités principales et nous continuons à enregistrer une excellente croissance de la clientèle et des primes. »

Les PDS ont augmenté de 6,2 %

Au premier trimestre, les primes directes souscrites (PDS) ont augmenté de 6,2 % (+ 30,4 M$), s'établissant à 519,5 M$. Cette amélioration est attribuable à une augmentation du nombre de polices et de véhicules dans les secteurs de l'assurance habitation, automobile et entreprise, conjuguée à une hausse des primes moyennes en assurance habitation. Les primes nettes acquises ont elles augmenté de 6,9 % (+ 38,0 M$), un accroissement constaté dans toutes les régions géographiques et toutes les catégories de produits.

Le montant des sinistres en hausse

Pour le trimestre, le ratio mixte, excluant l'ajustement fondé sur le rendement du marché, a atteint 95,4 %,  contre 98,2 % pour la période correspondante de l'exercice précédent. Le montant net des sinistres et frais de règlement non actualisés a augmenté de 2,6 % par rapport au premier trimestre de 2015, portant le ratio sinistres-primes à 62,5 %. La hausse est attribuable à la gravité des sinistres de l'année courante dans les secteurs de l'assurance automobile, habitation et agricole, en partie contrebalancée par une diminution de la gravité des sinistres de l'année dans le secteur de l'assurance entreprise.

Recul des revenus de placement

Enfin, les revenus et profits nets de placement ont reculé de 6,7 M$ comparativement au premier trimestre de 2015, alors qu'une baisse des profits réalisés sur les obligations a été en partie contrebalancée par une hausse des profits réalisés sur les contrats de change à terme. Les profits réalisés sur les obligations ont diminué de 17,5 M$, tandis que la vigueur du dollar canadien par rapport au dollar américain a entraîné un accroissement de 17,3 M$ des profits reliés aux taux de change réalisés sur les contrats de change à terme.

La situation du capital de Co-operators demeure solide, selon l’assureur. Au 31 mars 2016, son résultat au test du capital minimal s'établissait à 227 %, ce qui est nettement supérieur aux exigences minimales internes et réglementaires.  

Publicité
Sur le même sujet …