MENU

Résultats en baisse pour les activités d’assurance du Mouvement Desjardins

par Mathieu Carbasse | 27 février 2017 13h30

Photo : Jean-Philippe Bourgoin

Malgré un contexte toujours marqué par des taux d'intérêt bas et par la volatilité des marchés financiers, le Mouvement Desjardins a enregistré en 2016 une hausse de 1,5 % de ses revenus d'exploitation à 14,13 milliards de dollars (G$).

En revanche, les résultats en assurance du groupe ont reculé, autant en assurances de personnes qu’en assurance de dommages, et ce, en dépit de la croissance des primes nettes à 7,17 G$ (contre 6,91 G$ en 2015).

Les excédents avant ristournes aux membres atteignent 1, 77 G$ (contre 1,96 G$ en 2015). Selon Desjardins, ce recul s'explique principalement par des investissements supplémentaires dans des plateformes technologiques innovatrices, le versement d'indemnités de départ et des ajustements aux hypothèses actuarielles liées aux activités en assurance de personnes. Les excédents de 2015 avaient également été bonifiés par un gain sur l'acquisition des activités canadiennes de State Farm.

 


Recul de 18 % en assurance de dommages

Pour l'exercice 2016, les excédents nets provenant du secteur de l’assurance de dommages atteignent 296 M$ (contre 360 M$ en 2015, soit un recul de plus de 18 %). Le gain sur acquisition des activités canadiennes de State Farm constaté au premier trimestre de 2015 explique essentiellement cet écart, selon le Mouvement Desjardins.

En revanche, les excédents du quatrième trimestre s’élèvent à 182 M$, comparativement à 113 M$ pour la période correspondante de 2015. Cette hausse s'explique principalement par une évolution favorable des provisions pour sinistres des années antérieures en assurance automobile.

Bénéfices en baisse de 8 % en assurance de personnes

En 2016, les excédents nets générés par le secteur Gestion de patrimoine et Assurance de personnes ont reculé de plus de 8 %, s’établissant à 461 M$ contre 503 M$ l’année précédente. Cette diminution est principalement attribuable aux ajustements d'hypothèses actuarielles effectués dans le cours normal des affaires et à des gains sur disposition de placements plus élevés en 2015, avance Desjardins.

Au 31 décembre 2016, l'actif total du Mouvement Desjardins se chiffre à 258,4 G$, en hausse de 10,2 G$ (+4,1 %), depuis le 31 décembre 2015, comparativement à une croissance de 18,7 G$ (+8,2 %) enregistrée à la fin de l'année précédente. La progression du portefeuille de prêts et acceptations nets ainsi que celle de l'actif net des fonds distincts seraient en grande partie à l'origine de cette croissance.

Publicité
Sur le même sujet …