MENU

Robert Dupont honoré pour ses 50 ans de carrière

par Vicky Poitras | 25 octobre 2011 14h20

La bannière Intergroupe a honoré les 50 ans de carrière de son PDG Robert Dupont, le 22 septembre dernier, à St-Hyacinthe, devant un parquet de plus de 150 convives de l’industrie de l’assurance de dommages. M. Dupont a aussi annoncé qu’il prenait sa retraite.

M. Dupont demeurera toutefois actif au sein d’Intergroupe. Il agira à titre de consultant pour la bannière jusqu’à la fin de 2012. Il continuera aussi à rédiger les capsules de motivation d’Intergroupe. Il a aussi fait savoir qu’il demeurera disponible pour toute demande d’opinions ou de conseils provenant d’autres organisations d’assurance. Il vise principalement un ou deux assureurs.

M. Dupont agira à titre de consultant pour les personnes souffrant d’un cancer, maladie qu’il a vaincue il y a trois ans. Il aide d’ailleurs trois personnes à cheminer à travers cette épreuve.
Il a livré quelques messages aux divers intervenants de l’industrie. Il a tout d’abord invité les jeunes à toujours aller de l’avant et à ne pas avoir peur de se lancer dans de nouveaux projets.

Quant aux courtiers, il les a invités à tirer profit des occasions qui se présentent tout au long de leur cheminement en affaires. Prenant en exemple la transaction qui fait passer AXA Canada aux mains d’Intact Corporation financière, il a suggéré aux courtiers de voir celle-ci comme une « opportunité et non un coup du sort ».

Il a émis un souhait pour Intergroupe : que d’ici trois ans, la bannière ait franchi le cap du milliard de dollars en volume de primes. Elle en compte présentement plus de 700 millions de dollars.

M. Dupont a débuté sa carrière dans le milieu des affaires en 1957 comme apprenti comptable au cabinet Jean Latour. Peu heureux de cette expérience, il est allé cogner à la porte de l’entreprise voisine, le cabinet de courtage G.J. Ernest Côté. En 1961, il est allé apprendre l’anglais à Toronto à la Canadian Pacific Telegraph. Il est revenu au Québec en 1962, travaillant pour L’Union Canadienne, en tant qu’adjoint en souscription automobile. C’est aussi chez cet assureur qu’a débuté sa carrière de gestionnaire.

En 1969, il se joint à Général Accident. L’entreprise a toutefois fermé sa succursale de Québec peu de temps après. L’entreprise lui a cependant offert un poste de directeur de succursale à L’Équitable. Il y est resté jusqu’en 1982. Il a ensuite joint L’Unique, où il a contribué à son redressement, faisant passer son volume de primes de 5 millions de dollars (M$) à 30 M$.

Un autre défi s’est présenté à lui en 1996, alors que Canadian General vient de mettre sur pied une compagnie d’assurance au Québec : L’Exclusive, dont il s’est vu confié la direction. Toutefois, deux ans plus tard, cette compagnie fut vendue à Général Accident.

Il a alors pris une pause qui lui a permis d’écrire un livre de motivation : « Le plus beau cadeau du monde, le bonheur». Ressourcée par cette aventure, il a joint Intergroupe en 1999.

Pierre Duquette le remplace chez Intergroupe à titre de directeur général. Serge Lepage, ancien directeur général adjoint d’Intergroupe, a aussi annoncé qu’il prenait sa retraite. M. Lepage a travaillé étroitement avec M. Dupont au sein de plusieurs compagnies depuis 1972. Il a d’ailleurs livré un hommage bien senti à M. Dupont. Frédéric Dupont, directeur de la technologie chez Intergroupe et fils de M. Dupont, Pierre-Yves Billette, président du conseil d’administration d’Intergroupe et Roger Pelletier, premier président de la bannière, ont aussi rendu hommage à M. Dupont lors de cette soirée.

Publicité