MENU

RSA investit le marché de la haute valeur

par Hubert Roy | 21 avril 2016 06h00

Denis Allard | Photo : Réjean Meloche

Le 11 janvier, RSA Canada a lancé Platine Plus, un produit d’assurance habitation destinée au marché de la haute valeur.

En 2015, l’assureur a fait de la recherche et développement vis-à-vis ce marché. « On s’est rendu compte qu’il y avait un créneau au Québec qu’on ne desservait pas de la manière qu’on pouvait le faire. Nous avons aussi vu que nous y serions très compétitifs », a dit Denis Allard, vice-président, assurance des particuliers, Québec, en entrevue au Journal de l’assurance.

RSA ciblera ainsi les résidences d’une valeur de 750 000 $ à 2,5 millions de dollars (M$). L’assureur exclut le segment automobile.

Platine Plus existait déjà hors-Québec. Le produit a toutefois été adapté pour la Belle Province, dit M. Allard.

Selon lui, un des principaux avantages de Platine Plus est que son montant unique de couverture inclut le bâtiment, le contenu, les dépendances et les frais de subsistance. « Il n’y a pas d’obligation de reconstruction ni d’obligation de remplacer sur un montant équivalent. Ça se voit ailleurs dans l’industrie, mais pour le contenu, c’est plus rare. Par ailleurs, les spas et les piscines sont inclus dans la protection. Pas besoin d’ajouter un avenant pour les couvrir », dit M. Allard.

Il souligne que la réponse des courtiers face au produit est très positive jusqu’à maintenant. « On améliore la couverture de nos clients existants qui répondent aux critères du nouveau programme. Ça fait le bonheur de nos courtiers », dit-il.

M. Allard a aussi révélé au Journal de l’assurance que RSA a amorcé une révision de ses taux en assurance habitation au début de 2016. « C’est quelque chose que l’on fait régulièrement pour s’assurer que l’on sert bien nos clients », dit-il.

Publicité
Sur le même sujet …
RSA