MENU

Sachez limiter les refus

par Donna Glasgow | 09 octobre 2006 20h33

Les conseillers peuvent également faire leur part pour réduire les délais de traitement ainsi que les refus de demandes de couverture contre les maladies graves. Il leurs faut alors être prudents à l'étape de la collecte des renseignements, ajoute Mme Carruthers.

Elle donne notamment les conseils suivants relativement à l'obtention de l'information et du choix des mots utilisés pour préparer une demande:

• Vérifiez bien les antécédents familiaux du client. « Quand on parle de ses "antécédents familiaux", on parle de sa famille immédiate par le sang », signale-t-elle. Cette donnée a davantage d'importance dans une demande contre les maladies graves que dans une demande d'assurance vie, puisque des problèmes médicaux comme le cancer peuvent provenir d'une prédisposition génétique qui touche toute la famille;

• Utilisez prudemment certains mots lourds de sens comme « ACV ». Dans un tel cas, il faut s'enquérir des raisons de l'incident : est-il est imputable à un problème de médication ou à d'autres raisons;

• Évitez des expressions passe-partout du genre « Père décédé de causes naturelles », sauf si le père en question est vraiment décédé à un âge très avancé.

Publicité