MENU

SécuriGlobe étend son programme de référencement au Canada entier

par Alain Thériault | 19 août 2013 14h53

SécuriGlobe vient de lancer hors du Québec son programme de référencement en assurance voyage, dont il a fait l’expérience avec succès au Québec pendant dix ans.

Les conseillers pourront lui référer leurs clients intéressés par tout produit d’assurance voyage, contre une rémunération.

SécuriGlobe a lancé son programme hors Québec sous le nom de Travel Insurance Affiliate Program. En vertu de ce programme, le conseiller réfère un client qui désire acquérir de l’assurance voyage.

SécuriGlobe prend ensuite le client en charge, effectue la cueillette des renseignements médicaux et la souscription du risque, en plus d’expliquer au client les définitions médicales, les limites et les exclusions incluses dans le contrat.
Cette approche est dite « maison », car elle prévoit l’hébergement d’un site portant la marque du conseiller affilié et conçu sur mesure pour ses besoins et ceux de ses clients. Le client du conseiller affilié bénéficie d’un numéro de téléphone sans frais et du service à la clientèle de SécuriGlobe, après la souscription du contrat d’assurance.

Le programme ne coute rien aux conseillers, sauf le partage de leur commission avec le cabinet, dit-il.

« Les conseillers qui nous réfèrent des clients recevront une commission de 10 % sur les ventes réalisées par SécuriGlobe », a révélé en entrevue à FlashFinance.ca, Patrick Lavoie, vice-président, ventes et développement de SécuriGlobe.

Selon M. Lavoie, la commission en assurance voyage varie selon les assureurs et le produit vendu. « Souvent, un produit génèrera une grosse prime, mais pour une petite commission, alors qu’un produit à petite prime génèrera une plus grosse commission. La commission totale oscille dans l’ensemble entre 20 % et 25 % », a-t-il dit.

L’expérience québécoise, qui dure depuis dix ans, a été un succès, soutient M. Lavoie. « Au Québec, des conseillers partenaires m’ont dit que notre programme de référencement leur avait permis de faire croitre leur clientèle de façon importante. Souvent, il s’agit de clients qui partent en Floride. Il en résulte beaucoup de bouche-à-oreille », a-t-il témoigné. Au Canada, la réponse est déjà enthousiaste, depuis le lancement du 20 juin, ajoute M. Lavoie. « Nous recevons beaucoup d’appels. »

Ce concept de référence plait en effet aux conseillers qui se dégagent des responsabilités d’avoir à interpréter les clauses médicales complexes propres à ces produits. « Les conseillers affiliés ne veulent pas trop s’impliquer à interpréter des clauses médicales et remplir des formulaires médicaux; ils cherchent une solution clé en main, a observé M. Lavoie. L’industrie demande au conseiller d’aujourd’hui d’être expert en tout. C’est impossible, surtout avec les produits d’assurance de 14 assureurs à travers le Canada. »

Selon M. Lavoie, l’approche réduit aussi le risque d’erreur ou d’omission, en raison de son exhaustivité. « Nous ferons la souscription et trouverons un produit qui couvrira le client selon sa condition de santé à un prix concurrentiel. Pour y parvenir, nous posons plus de questions qu’une proposition normale en contient. »

Le programme donne accès à environ 300 produits différents, incluant ceux qui s’adressent aux travailleurs expatriés, aux étudiants canadiens à l’étranger, aux visiteurs et aux étudiants au Canada. « Nous couvrons même plusieurs zones à risque, par exemple, un journaliste en Afghanistan », a précisé M. Lavoie.

Publicité