MENU

SSQ : René Hamel s’attaquera à la croissance hors Québec

par Hubert Roy | 29 septembre 2008 14h12

Lorsqu’il entrera dans son nouveau poste de PDG de SSQ Groupe financier le 12 septembre prochain, René Hamel compte s’attaquer au développement des affaires de l’assureur à l’extérieur du Québec. C’est ce qu’il a confié au Journal de l’assurance lors d’un entretien téléphonique.« C’est une partie importante de ce qu’on veut faire, surtout en investissement et retraite. Nous sommes déjà là en assurance collective, mais on veut se déployer dans le reste du Canada, tout en restant bien positionné au Québec. Nous n’avons pas un agenda facile à réaliser, mais il est clair. J’hérite d’une entreprise en croissance et en bonne santé financière, ce qui rend mon nouveau mandat encore plus enthousiasmant », dit-il.

SSQ s’est doté d’un nouveau plan quinquennal en 2007 et celui-ci sera au cœur des actions de M. Hamel. « Je vais vouer mes énergies à mener à bien ce plan stratégique. Nous allons toutefois continuer à agir en fonction des valeurs de l’entreprise. Nous serons un mutualiste dans un marché mondial », explique-t-il.

Tout comme le président de son conseil d’administration Pierre Genest, M. Hamel s’attend à ce que SSQ réalise une forte croissance dans les prochaines années. M. Genest avait confié au Journal de l’assurance que SSQ voulait voir ses revenus passer de deux à trois milliards de dollars (G$) et voir ses actifs sous gestion doubler, pour atteindre 8 G$ en 2012. « Nous avons des objectifs ambitieux et nous voulons répéter nos succès des dernières années », dit-il.

SSQ aura procédé à trois réorganisations de sa structure cette année. La première avait eu lieu en janvier, lorsque la mutuelle avait procédé à la nomination de cinq vice-présidents en assurance collective et de quatre autres en investissement et retraite. Par la suite, en juin, l’assureur avait réorganisé sa haute direction. SSQ avait créé une première vice-présidence, placements, qui avait été confiée à Marie-Josée Blanchette.

La dernière en date est celle de l’arrivée de René Hamel au poste de PDG. Ce changement a été nécessaire vu le départ à la retraite de Richard Bell. Dans la foulée, Johanne Goulet remplacera René Hamel à la première vice-présidence, assurance collective. Bernard Tanguay prendra quant à lui la relève de Mme Goulet à la première vice-présidence, investissements et retraite.

René Hamel assure cependant qu’il s’agit de la dernière restructuration de SSQ pour un bon moment. « Chaque réorganisation était indépendante l’une de l’autre. La première était quelque chose qu’on planifiait depuis la fin de 2006 et le début de 2007. La deuxième a été rendue nécessaire par le fait que nous avons pris la décision de scinder en deux la première vice-présidence aux finances et d’en dédier une à l’investissement à la retraite. Le beau côté de la chose est que nous avons eu les bonnes ressources à l’interne pour combler les pertes. Le choix des personnes n’a donc pas été difficile à faire » souligne-t-il.

Publicité