MENU

Sun Life donnera des conseils personnalisés d’épargne retraite

par Vicky Poitras | 23 janvier 2006 19h23

La Financière Sun Life a récemment lancé un service de communication personnalisé qui incite les participants à ses régimes de retraite à cotisations déterminées à suivre leurs affaires de près.

En se fondant sur des renseignements fournis par le participant au régime, le programme intitulé mon argent utilise une technologie qui permet de lui envoyer un message personnalisé selon son âge, le moment de sa retraite, son profil d’investisseur, etc.

« Selon la période qui lui reste avant sa retraite et la façon dont il répartit ses cotisations parmi l’éventail de fonds disponibles, le participant pourra recevoir un message qui lui suggère soit des placements plus sécuritaires, soit des placements à plus haut rendement », explique Louise Ouellette, vice-présidente régionale, Est du Canada, pour les comptes nationaux en régimes collectifs, chez Sun Life.

De plus, le participant qui déroge au profil de risque qu’il avait initialement prévu se verra « ramené à l’ordre » par un message du système. « Si le participant dépose tout dans un fonds d’actions internationales alors que son profil est modéré, un message le préviendra qu’il va à l’encontre de celui-ci. Ou encore, on lui rappellera de modifier son profil si cela est requis.

Le système inhérent au programme mon argent est dynamique. Le participant peut donc l’enrichir au fil du temps si un changement survient à sa situation. Les communications peuvent quant à elles provenir du site ou du centre d’appels.

Bien sûr le système a un coût. « Ce qui n’est toutefois pas un obstacle pour les promoteurs de régime, car ils ont une responsabilité fiduciaire accru depuis les nouvelles recommandations et ce système les aide à mieux jouer ce rôle », croit Mme Ouellette.

En effet, L’Association canadienne des administrateurs de régimes de retraite a récemment émis des recommandations qui poussent les promoteurs de régimes de retraite à traiter leurs participants aux petits oignons.

C’est une étude commanditée par Sun Life, révélant qu’en moyenne 44 % des participants effectuaient la totalité de leurs placements dans le fonds par défaut offert par leur régime, qui a signé le point de départ du programme.

Une autre étude observe pour sa part l’impact que produisent des programmes similaires déployés aux États-Unis. En vertu de cette étude dont les résultats ont été transmis au Journal de l’assurance par Sun Life, 91 % des participants à des régimes disent comprendre le montant qu’ils doivent économiser pour la retraite. 87% disent que les renseignements personnalisés qu’ils ont reçus influencent leurs décisions. 78 % des participants sondés, diversifient leurs contributions dans au moins cinq fonds ou choisissent un fond de répartition de l’actif.

Publicité
Sur le même sujet …