MENU

Sun Life ouverte à des acquisitions, mais pas à n’importe quelles conditions

par Hubert Roy | 23 octobre 2018 09h30

Photo : Freepik

Bien qu’elle dispose d’un trésor de guerre de 2,6 milliards de dollars (G$) pour réaliser des acquisitions, la Financière Sun Life ne se pressera pas.

C’est le message qu’ont voulu faire passer les dirigeants de Sun Life aux analystes financiers qui ont participé à sa téléconférence du 9 aout dernier, à la suite de la divulgation de ses résultats du deuxième trimestre de 2018. La transcription de cette conférence a été rendue publique il y a peu et le Journal de l’assurance en a pris connaissance.

Les analystes ont posé de nombreuses questions quant aux cibles potentielles de Sun Life. Son PDG Dean A. Connor a toutefois été clair, il doit y avoir une compatibilité stratégique avant de réaliser une acquisition.

« Les actifs se situent toujours à l’extrémité supérieure des fourchettes d’évaluation. À travers le monde, nous n’avons pas trouvé quelque chose qui nous convenait dans le moment. Nous souhaitons acquérir des entreprises fortes. Nous travaillons donc à maintenir la conversation avec les cibles à qui nous estimons pouvoir apporter quelque chose. »

Même s’il ne pressent pas une transaction imminente, Sun Life continue à entretenir de nombreux pourparlers, dit M. Connor. « La période de gestation d’une transaction se mesure en années, pas en mois, dans le marché actuel. C’est pourquoi nous devons travailler à bâtir une relation où ces entreprises en viennent à voir que nous offririons une très belle maison pour leurs affaires. Les transactions que nous avons réalisées au cours des dernières années reflétaient cela. C’est ce que l’on recherche. »

Hausse de 16 % des ventes de vie individuelle au Canada

Les dirigeants de Sun Life ont aussi profité de l’occasion pour divulguer quelques chiffres quant à leurs ventes au Canada. Ainsi, les ventes d’assurance vie individuelle ont enregistré une hausse de 16 % au cours du deuxième trimestre de 2018. L’assureur affirme dominer les ventes en assurance vie individuelle au pays depuis les cinq derniers trimestres.

La hausse est la même en assurance collective, soit 16 %, a révélé l’assureur.

Dean Connor a aussi fait remarquer que Sun Life a passé le cap des 100 G$ d’actifs sous gestion dans ses affaires de régimes collectifs de retraite, une hausse de 8 %, par rapport à la même période il y a un an. Ainsi, 1,4 million de Canadiens sont maintenant clients de cette branche de l’assureur, où il dit détenir la première place du marché au Canada. En avantages sociaux, ce sont 5 millions de Canadiens qui traitent avec Sun Life.

Sa division Sun Life Canada a enregistré un recul de ses ventes en gestion de patrimoine de l’ordre de 20 % au second trimestre de 2018. Celle-ci s’explique en partie par la vente d’un gros portefeuille de rentes. Au niveau des ventes individuelles en gestion de patrimoine, la hausse des ventes est de 7 %.

La Financière Sun Life présentera ses résultats du troisième trimestre de 2018 le 7 novembre prochain.

Publicité
Sur le même sujet …