MENU

Technologie Keal achète CIM-Data Ltd

par Sophie Boltz | 17 août 2012 10h33

Technologie Keal a acquis 100 % des actifs appartenant à CIM-Data Ltd. À la suite de cette transaction, les deux entreprises ont créé CIM-Data inc., une entité qui commercialise deux produits de système de gestion de cabinet de courtage (aussi connu en anglais sous l’acronyme BMS) : sigXP et CIM-Data. Technologie Keal devient ainsi le deuxième fournisseur de BMS au Canada avec 13 000 usagers.CIM-Data était le cinquième fournisseur au Canada avec une présence principalement en Ontario, ainsi qu’en Saskatchewan et au Manitoba. La compagnie fait affaire avec 53 cabinets de courtage et compte 600 utilisateurs.

Technologie Keal a réalisé cette transaction pour conquérir de nouveaux marchés, ainsi que les droits de propriété intellectuelle sur de nouvelles applications technologiques que développait CIM-Data Ltd. Keal commercialisera dorénavant les deux logiciels, a expliqué Pat Durepos, président de Technologie Keal en entrevue à FlashFinance.ca, une publication sœur du Journal de l’assurance. Le logiciel de CIM-Data existait en anglais, puisque l’entreprise était présente partout au Canada, sauf au Québec. Keal compte le faire traduire en français sous peu.

Autre avantage : Technologie Keal profite maintenant de l’intégration avec la Société d’assurance automobile de la Colombie-Britannique. Cette intégration permet la vente de permis, l’immatriculation ainsi que le renouvèlement des polices d’assurance. L’entreprise a aussi accès à d’autres fonctionnalités. L’une d’elles permet d’émettre des chèques sans devoir acheter les formulaires papier.

La nouvelle entité CIM-Data inc. a pour actionnaire majoritaire Technologie Keal et pour actionnaire minoritaire, Bob Hornick, président de CIM-Data Ltd, qui s’est engagé à titre personnel dans la transaction. La nouvelle entreprise déménagera dans les bureaux de Keal au plus tard le 30 septembre.

Quels seront les effets d’une telle transaction sur les courtiers? Des gains technologiques suivront. Des tests seront effectués cet automne. Ainsi, les courtiers devraient observer des changements au début de 2013.

M. Hornick continuera à travailler au sein de l’entreprise durant cinq ans en tant que consultant en matière de développement des produits. « Programmeur, Bob détient des compétences dans le domaine de la communication et de la tarification », a précisé M. Durepos.

C’est Pat Durepos qui a contacté Bob Hornick il y a deux ou trois ans. « J’ai appelé Bob car nous voulions grandir à l’échelle canadienne. La transaction n’avait alors pas abouti. D’autres organismes ont par la suite tendu la main à CIM-Data Ltd, mais Bob a préféré se fier à nous », a expliqué M. Durepos.

Interrogé pour savoir si la transaction inquiétait les assureurs, M. Durepos a répondu par la négative. « Nous rencontrons régulièrement les hautes directions des compagnies d’assurance. Les assureurs préfèrent que les courtiers aient le choix, car si les courtiers rencontrent des difficultés, les assureurs en auront aussi », a-t-il indiqué.

Publicité
Sur le même sujet …