MENU

Tempêtes à Buffalo : pas de faillite pour les assureurs

par Mathieu Carbasse | 03 décembre 2014 13h25

Buffalo La tempête qui a touché la région de Buffalo, dans le nord de l’état de New York, les 20 et 21 novembre dernier était bien plus extrême que d'habitude, avec plus de 2 mètres de neige par endroit. Étant donné le caractère exceptionnel de la tempête, il faudra un certain temps avant que l’ensemble des dommages matériels puissent être inventoriés et que les premières estimations des pertes soient effectuées, indique la firme de notation A.M. Best. Toutefois, les premiers commentaires des compagnies d’assurance concernées par la tempête indiquent que certaines entreprises, en particulier les plus petites et celles qui concentrent leur activité dans la région, pourraient atteindre le seuil de leurs traités de catastrophe. A.M. Best estime que les entreprises ont une couverture de réassurance suffisante pour maintenir leur solidité financière.

De façon générale, les compagnies devront certainement s’attendre à des réclamations concernant des effondrements de toits et d’auvents, ainsi que de nombreuses déclarations pour des dommages occasionnés à des porches et structures annexes ainsi que par des barrages de glace. Par ailleurs, des inondations sont à prévoir dans les prochains jours étant donnée la hausse attendue des températures. Un réchauffement qui risque fort de compliquer l’estimation des pertes et qui pourrait entrainer de nouvelles réclamations, dues aux inondations cette fois. De plus, des réclamations de pertes d'exploitation pourraient être effectuées concernant les polices d’assurance aux entreprises.

Publicité