MENU

Trans-Québec veut se positionner comme guichet unique

par Hubert Roy | 18 avril 2017 07h00

Jacques Fortier | Photo : Marie-Claude Lapointe

Le regroupement Les Experts en sinistre Trans-Québec a été bien présent au cours des dernières années, mais s’est moins fait entendre. Avec l’ajout de nouveaux membres, il compte mieux faire valoir sa force de 85 experts en sinistre indépendants.

Fondée en 1995, son ambition était de se positionner comme soumissionnaire crédible face aux grands cabinets d’expertise en règlements de sinistre nationaux. Cette ambition demeure, dit le président de son conseil d’administration Jacques Fortier, mais ce mandat a évolué. Trans-Québec travaille à se positionner comme guichet unique pour les assureurs.

« En se regroupant, on peut servir les assureurs pour les comptes corporatifs. On partage des idéaux, mais aussi certains couts, notamment en publicité. Chaque cabinet apporte sa proposition distinctive », dit M. Fortier.

Trans-Québec compte maintenant 11 membres. Chacun préfère d’ailleurs demeurer propriétaire de son cabinet et le gérer, souligne M. Fortier. Il ne cache pas que se regrouper ainsi permet d’éviter une consolidation, car le regroupement crée cette force de lui-même.

« On sera plus présent au cours des prochains mois. On souhaite solliciter davantage les assureurs. On souhaite s’inspirer du modèle que GUS a adopté en restauration après-sinistre. En étant chacun différent et propriétaire de nos choses, ça facilite la gestion. »  

Publicité