MENU

Ultima poursuit le développement d’Ulti-Gestion

par Vicky Poitras | 26 mars 2009 14h33

Le Groupe Ultima consacrera une bonne partie de 2009 à déployer sa plateforme de commerce électronique Ulti-Gestion.Même si cette tâche l'occupe passablement, la bannière a enregistré une croissance de son volume de primes de 12 % en 2008, la rapprochant de son objectif de détenir 10 % du marché de l'assurance de dommages au Québec. Ultima en possède présentement un peu plus de 7 %, comparativement à 6,5 % à la fin de 2007.

« Certains de nos cabinets ont aussi réalisé des acquisitions. On est donc content dans le contexte actuel de marché mou. On s'attendait à ce que le marché durcisse en 2008, mais ça n'a pas été le cas », dit René Vocelle, PDG du Groupe Ultima.

En 2009, la bannière veut ainsi générer plus de croissances par le biais de ses programmes, miser sur ses formations et poursuivre le développement de ses projets informatiques.

« Nous avons rencontré certains problèmes avec certains assureurs, mais nous ne pensions pas que nous pourrions avoir une liaison avec cinq assureurs en seulement trois mois. Il y en a tout de même trois qui ont voulu embarquer immédiatement. Nous avons débuté avec l'automobile et travaillons avec Intact Assurance (NDLR : ING Assurance est devenu Intact Assurance à la fin de février), AXA Assurances et l'Union Canadienne. Nous sommes en négociations pour le volet résidentiel ainsi que les nouvelles affaires et les avenants », dit-il.

La bannière a modifié son échéancier pour déployer Ulti-Gestion dans ses 120 points de vente. L'implantation d'Ulti-Gestion se fera à partir du 1er janvier 2010 et non au 1er mai 2009 comme prévu initialement. C'est au cours de cette phase que sera mis en place le portail unique d'Ultima.

Ultima a réalisé la première phase du projet, qui consistait à intégrer dans Ulti-Gestion tout ce qui touche les comptes clients de la bannière. Ultima regroupe aussi toutes les activités de l'arrière-guichet dans Ulti-Gestion. À terme, la bannière pourra ainsi traiter la soumission et la tarification de ses polices en automobile, en habitation et en commercial sur une seule interface, là où ont échoué précédemment le Portail CEPA et la Centrale RCCAQ.

« Nous avons mal évalué le temps que ça nous prendrait pour déployer le tout. Il y a aussi certaines périodes où nos courtiers ne veulent pas nous voir parce qu'ils sont fort occupés. On a donc perdu cinq mois avec cela », précise M. Vocelle.

Ultima a aussi scindé deux phases en une pour la mise en place d'Ulti-Gestion. Le déploiement de la plateforme sera donc terminé en même temps que la modernisation de l'arrière guichet. La bannière entend toujours commercialiser Ulti-Gestion à l'extérieur de la bannière, ce qui se fera en 2011. « Le prix n'a pas encore été fixé, mais nous avons déjà fait des démonstrations à une quinzaine de courtiers au dernier congrès du Regroupement des cabinets de courtage d'assurance du Québec », spécifie M. Vocelle.

Publicité