MENU

Une banque 100 % mobile débarque au Canada

par Aurélia Morvan | 31 mai 2019 13h30

Photo : Freepik

Revolut débarque au Canada en 2019. La néobanque britannique a confirmé l’information au Journal de l’assurance, sans toutefois s’étendre sur les modalités de son lancement sur le marché canadien.

Une dizaine d’offres d’emploi basé à Toronto est actuellement affichée sur le site web de la fintech, qui se veut une alternative aux institutions financières classiques.

Gratuite et 100 % mobile

Revolut a rencontré le succès en Europe, où elle ne dispose d’aucune agence bancaire. Sa recette ? Une offre de services gratuite et 100 % numérique.

Via l’application mobile de la néobanque, les clients peuvent ouvrir un compte bancaire en quelques clics, obtenir une carte MasterCard ou Visa et contrôler le tout à travers diverses fonctionnalités.

Pas de « frontières financières »

« Nous ne croyons pas aux frontières financières », affirme la fintech, qui autorise les transactions internationales. Pour celles-ci, elle applique le taux de change interbancaire du moment.

Ainsi, les clients peuvent payer à l’étranger dans plus de 150 devises, sans frais. Ils peuvent retirer gratuitement jusqu’à 400 $ canadiens par mois à l’étranger, Revolut appliquant des frais de 2 % au-delà de cette limite. Ils ont aussi la possibilité d’effectuer des virements internationaux gratuits, dans 29 devises.

Assurance, cryptomonnaies, investissement…

Que ce soit pour la tenue du compte, pour la carte de paiement ou pour l’utilisation des services associés, les clients ne paient rien. Des abonnements payants sont toutefois proposés. Ceux-ci incluent des services additionnels tels qu’une assurance voyage fournie par Revolut Travel Limited ou encore l’accès à cinq cryptomonnaies, dont le Bitcoin.

Revolut s’est par ailleurs lancé dans les services de placement, d’épargne et de prêts.

100 millions de clients d’ici 2023

Installée à Londres, la néobanque a fait du chemin depuis son lancement en juillet 2015. À ce jour, Revolut compte plus de 4 millions de clients dans 31 pays d’Europe, dont plus d’un million au Royaume-Uni et plus de 500 000 en France.

Elle espère conquérir 100 millions de clients à travers le monde d’ici 2023. Pour ce faire, Revolut à des ambitions internationales. En plus du Canada, la néobanque prévoit de se lancer aux États-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande, à Hong Kong, à Singapour, au Japon et en Russie.

Publicité
Sur le même sujet …