MENU

Vie individuelle : hausse des ventes au premier trimestre… sauf en vie universelle

par Alain Thériault | 17 août 2012 10h45

Les ventes d’assurance vie individuelle ont été en hausse au premier trimestre de 2012, mais la hausse des prix a ralenti les ventes de vie universelle.  Le plus récent rapport de LIMRA indique que les nouvelles primes d’assurance vie individuelle ont augmenté de 7 % au premier trimestre de 2012 au Canada, en comparaison au premier trimestre de 2011. Le nombre de police a augmenté de 5 % durant cette période.
Cette croissance survient dans un contexte difficile. Les taux d’intérêt à long terme demeurent bas. La volatilité boursière se poursuit. Les exigences règlementaires pèsent plus lourd sur le capital et les réserves des assureurs. Or, ces facteurs commencent à affecter les ventes d’assurance vie universelle.

« L’assurance temporaire et la vie entière ont entrainé l’augmentation des ventes. Quant à la vie universelle, elle a commencé à subir l’effet des hausses de prix et des bas taux d’intérêt », a dit Karen Terry, directrice de recherche en assurance individuelle chez LIMRA, en entrevue au Journal de l’assurance. Les nouvelles primes d’assurance vie universelle sont en baisse de 19 % au premier trimestre 2012, par rapport au premier trimestre de 2011. Le nombre de polices vie universelle s’est replié de 10 % durant cette période.

Les ventes en termes de nouvelles primes ont décliné chez les deux tiers des fournisseurs. Cette tendance affecte tous les produits, tant le cout nivelé que le temporaire renouvelable et le paiement limité. Elle est toutefois plus marquée pour les produits à long terme. « Les primes du produit nivelé ont décliné de 27 % au premier trimestre », dit Mme Terry. Elle ajoute que les primes du produit renouvelable ont reculé de 6 % durant cette période. En contrepartie, l’assurance vie entière a connu une forte croissance au premier trimestre, au point où Mme Terry dit que l’assurance vie entière est devenue le produit prédominant dans le marché. Ses nouvelles primes ont augmenté de 33 %, en comparaison au même trimestre de 2011. Durant cette période, les nouvelles primes d’assurance temporaire ont augmenté de 11 % et le nombre de polices, de 12 %.

Une première depuis plusieurs années, la part des ventes d’un trimestre attribuable à la vie entière dépasse celle de la vie universelle. En termes de primes au premier trimestre de 2012, elle est de 41 % pour la vie entière et de 30 % pour la vie universelle. L’assurance temporaire tire aussi son épingle du jeu, avec une part de 29 % des nouvelles primes au premier trimestre 2012.

Au même trimestre en 2011, la part des nouvelles primes atteignait 39 % pour l’assurance vie universelle, 33 % pour l’assurance vie entière et 28 % pour l’assurance temporaire.

Mme Terry dit que le réseau indépendant a plus souffert du recul des ventes en assurance vie universelle. En termes de primes, ce produit avait représenté près de la moitié des ventes de ce réseau au premier trimestre de l’année précédente. Il n’en représentait qu’un peu plus du tiers au premier trimestre de l’année en cours.

Les nouvelles primes vendues par ce réseau ont reculé d’un pour cent au premier trimestre, par rapport au même trimestre l’an passé. Ce sont toutefois les comptes nationaux du réseau des valeurs mobilières qui ont pesé dans ce résultat. Leurs ventes du premier trimestre sont inférieures de 18 % à celles du premier trimestre de 2011. Prédominants dans le réseau indépendant, les agents généraux ont plutôt augmenté leurs ventes de 4 % durant cette période.

Pour sa part, le réseau captif vogue sur la forte croissance des ventes d’assurance vie entière, un produit qui a toujours volé la vedette dans ce réseau. Dans l’ensemble, les nouvelles primes vendues par ce réseau ont augmenté de 20 % au premier trimestre, par rapport au même trimestre l’an passé.

Publicité
Sur le même sujet …