MENU

Voitures sans conducteurs : les Américains de plus en plus à l’aise

par Sandrine Champigny | 07 août 2014 11h16

Un sondage mené par l’agrégateur Insurance.com auprès de 2 000 répondants révèle que 22,4 % des Américains seraient très à l’aise à l’idée d’acheter une voiture qui se conduit d’elle-même. Le pourcentage augmente à près de 75 % si on considère ceux qui se disent assez à l’aise. La possibilité d’avoir accès à des polices d’assurance moins chères est un facteur incitatif pour les consommateurs. Toutefois, à l’idée d’imaginer leurs enfants être conduits par une voiture sans conducteur, les consommateurs se montrent plus inquiets et refuseraient à 76 % de les laisser entre les mains d’une voiture autonome. L’inquiétude principale vient aussi du fait que les consommateurs se questionnent sur la fiabilité des prises de décisions des voitures. Ils estiment à 61 % qu’un ordinateur n’est pas capable du même discernement qu’un humain derrière le volant.

Publicité