MENU

Vol auto : 2 % des vols représentent 21 % des montants versés

par | 06 septembre 2017 07h00

Selon l’Autorité des marchés financiers, la situation du vol auto dans son ensemble s’améliore. Le régulateur fait toutefois remarquer que les vols complets de véhicules demeurent couteux pour l’industrie.

Dans son Rapport annuel sur les institutions financières 2016, l’Autorité indique que le nombre de vols complets de véhicules représente 1,9 % du nombre total des réclamations couvertes pour la garantie accident sans collision ni renversement, mais près de 21 % des montants versés. Le cout moyen des vols complets de véhicules, après avoir augmenté au cours des quatre dernières années, diminue de 1,1 % en 2016. « Il importe de souligner que le cout moyen des vols complets de véhicules est le seul parmi les types de réclamations couvertes par la garantie accident sans collision ni renversement qui présente une diminution en 2016 », précise le régulateur.

Au chapitre des vols partiels, le cout moyen par sinistre a connu en 2016 une hausse de 15,2 % par rapport à 2015. « Malgré le fait que le cout moyen par sinistre des vols complets de véhicules soit en baisse en 2016, la hausse du cout moyen par sinistre des vols partiels, des bris de vitre, des dommages causés par le vent ou la grêle et des autres dommages fait en sorte que le cout moyen par sinistre de la garantie accident sans collision ni renversement a subi une augmentation de 2,1 % en 2016. »

L’Autorité indique aussi que depuis 2007, la fréquence des vols partiels a diminué de 63,2 % et celle des vols complets de véhicules de 71,8 %. Ainsi, en 2007, un peu plus de 21 400 vols de véhicules (vols partiels et vols complets) ont été enregistrés auprès des assureurs pour le Québec, pour des déboursés de plus de 215 millions de dollars (M$), comparativement à plus de 7 500 vols et des déboursés de près de 86 M$ en 2016.

Publicité
Sur le même sujet …