MENU

Interfaces de programmation applicative : le courtage vise à avoir des normes

par Hubert Roy | 26 octobre 2020 12h30

Photo : Freepik

Peu de temps après avoir eu le feu vert pour aller de l’avant, le comité de travail du Centre d’études de la pratique en assurance (CSIO) sur l’intégration d’interfaces de programmation applicative (API) amorce ses travaux.

Son but : doter le courtage en assurance de dommages au Canada de normes pour que les courtiers puissent utiliser des API fonctionnant chez tous leurs assureurs. Deux comités se partagent les travaux, l'un travaille sur la sécurité de ces API, l’autre sur la souscription de risques. Le comité qui vient d’amorcer ses travaux est celui qui traite des enjeux de sécurité.

Six assureurs font partie de groupe de travail, soit Economical, RSA Canada, Aviva Canada, Wawanesa, Northbridge et Travelers Canada. L’Association des courtiers d’assurance du Canada (ACAC) a aussi délégué un représentant à ce comité de travail.

Catherine Smola, PDG du CSIO, a fait état de la première réunion du comité. Ainsi, un consensus a été trouvé quant à la portée du comité et de ses livrables. Par la suite, le comité identifiera les exigences de sécurité nécessaire au projet, en vue de proposer une recommandation de la solution à retenir au CSIO.

Autre annonce

Par ailleurs, le CSIO a annoncé que Wawanesa a obtenu sa certification quant à l’usage des eDocs en assurance des entreprises. Les eDocs permettant aux courtiers d’envoyer de documents électroniques dans un langage informatique normalisé à tout le courtage canadien. Wawanesa avait sa certification en assurance des particuliers depuis 2014.

L’usage des eDocs va aussi en croissant, révèle le CSIO. Plus de 2,5 millions d’eDocs ont été transigés par le courtage en 2017. Il y en a eu 4 millions en 2019.

On peut trouver une liste des assureurs certifiés par le CSIO dans l’usage des eDocs en cliquant ici.

Publicité
Sur le même sujet …
RSA