MENU

Des cotes de crédit d’iA Groupe financier pourraient être rehaussées sous peu

par Charles Mathieu | 14 décembre 2020 14h08

Photo : Freepik

DBRS Morningstar a placé la cote d’émetteur de A (faible) d’iA Groupe financier et la cote de solidité financière de A (élevée) d’Industrielle Alliance, Assurances et services financiers sous révision avec des implications positives.

La firme de notation canadienne en a fait l’annonce le 10 décembre par voie de communiqué. Selon elle, l’assureur a amélioré son profil de risques et a limité son exposition à ceux-ci.

DBRS Morningstar précise qu’iA est moins sensibles aux fluctuations des taux d’intérêt et à la volatilité des marchés boursiers. « Le tout est important, souligne la firme de notation, considérant la proportion de produits d'assurance individuelle et de fonds distincts dans le portefeuille de la société et considérant que les bas taux d'intérêt ont un impact important sur les assureurs de personnes ».

La firme de notation ajoute qu’iA a réorienté son portefeuille vers des produits qui sont moins demandants en capital, qui ont moins de garanties et qui sont propices à un environnement de gestion à honoraires.

Le processus de révision devrait être complété au cours des trois prochains mois, souligne DBRS Morningstar.

Cette dernière explique que pour arriver à une décision, elle « se concentrera sur l’amélioration des capacités de la société à limiter l’incidence des fluctuations défavorables du marché sur son bénéfice net et ses ratios de solvabilité ». L’entreprise évaluera aussi l’impact de la pandémie de la COVID-19 sur la compagnie d’assurance.

L’assureur réagit à l’annonce

Dans un échange de courriels avec le Portail de l’assurance, iA Groupe financier a commenté l’annonce de DBRS Morningstar. D’après l’assureur, trois éléments, soit l’amélioration du profil de risque, la stabilité des résultats et la saine gestion des risques, ont été reconnus par les agences de crédit.

« Au cours des dernières années, iA a amélioré son profil de risques en mettant en place diverses stratégies. Nos résultats sont maintenant plus stables et moins sensibles aux fluctuations macroéconomiques. La saine gestion de nos risques est intégrée à notre stratégie et à nos activités, de manière à assurer la croissance durable de l’entreprise », affirme Pierre Picard, porte-parole de l’assureur.

Publicité
Sur le même sujet …