MENU

L'Autorité assouplit certaines mesures pour les futurs professionnels en assurance

par Frédérique De Simone | 03 juin 2020 13h00

Photo: Freepik

L’Autorité des marchés financiers a annoncé la mise sur pied de mesures exceptionnelles et temporaires pour faciliter l’accès aux carrières dans les disciplines visées par la Loi sur la distribution de produits et services financiers (LDPSF), le 2 juin.

Sous certaines conditions, les mesures permettront aux postulants d’effectuer leur période probatoire avant d’avoir réussi leurs examens. Elles leur permettront également de poursuivre leur processus de qualification, malgré la crise sanitaire liée à la COVID-19, et d’éviter de retarder plus longuement le processus qui mène à l’entrée en carrière.

Des prolongation accordées

L’Autorité indique qu’elle pourra prolonger la durée du certificat probatoire délivré, pour permettre aux stagiaires de continuer l’exercice de leurs activités de stage, en attendant leur inscription aux examens et l’obtention de leur certificat.

Pour qu’une telle prolongation puisse être accordée, le cabinet employant un stagiaire devra déposer une demande à l’Autorité. La période probatoire prolongée, complétée avec succès, sera reconnue par l’Autorité, si le postulant réussit les examens prescrits avant le 31 décembre 2020.

Seuls les superviseurs qui sont des représentants rattachés à un cabinet et qui répondent aux critères habituels pourront superviser les stagiaires qui désirent se prévaloir de cette mesure. Les représentants autonomes et les représentants de sociétés autonomes ne pourront superviser un stagiaire dans le cadre de cette mesure.

L’Autorité prolongera également la validité des examens en assurance. Tous les examens qui venaient à échéance après le 13 mars 2020 seront valides jusqu’au 31 décembre 2020. La validité de la formation du programme de qualification en assurance de personnes (PQAP), qui venait à échéance après le 13 mars 2020, sera aussi prolongée jusqu’au 31 décembre 2020.

Reprise des examens

Pour limiter la propagation de la COVID-19 et pour respecter les mesures mises en place par le gouvernement, l’Autorité a suspendu ses examens. Elle évalue, cependant, la possibilité d’offrir des examens en ligne et de reprendre, d’ici quelques semaines, les séances d’examens en salle, tout en respectant les consignes émises par la direction de la Santé publique.

À l’heure actuelle, l’Autorité des marchés financiers maintient la suspension des séances d’examens.

Publicité
Sur le même sujet …