MENU

AXA veut être présent sous un seul nom en Amérique du Nord

par Mathieu Carbasse | 21 octobre 2014 09h00

En transférant les actifs d’AXA Art sous ceux de son autre filiale, AXA Insurance Company, le géant français AXA souhaite opérer sous une seule marque de commerce au Canada et en Amérique du Nord. La compagnie ne songe toutefois pas à étendre ses affaires dans d’autres segments d’activités pour le moment.Depuis le 1er octobre, toutes les nouvelles polices et tous les renouvèlements du marché des œuvres d’art souscrits à travers le Canada auprès d’Intact Compagnie d’assurance seront assurés par la succursale canadienne d’AXA Art Compagnie d’Assurance (en anglais, AXA Art Insurance Corporation), basée à Toronto, en Ontario. Quant aux polices déjà en place avec Intact Compagnie d’assurance, elles se poursuivront jusqu’à ce qu’elles soient renouvelées avec la succursale canadienne d’AXA Art.

Ces transferts de polices sont le résultat des différentes initiatives entreprises depuis 2013 par Axa Art, filiale d’Axa Insurance Company dont le siège est situé à New-York, aux États-Unis, pour s’établir au Canada. En 2011, AXA avait vendu l’intégralité des ses activités à Intact Corporation Financière, hormis celles dans le marché de l’art.

Au Québec, c’est l’Autorité des marchés financiers qui a délivré un permis d’assureur à AXA Art Compagnie d’Assurance. Ce permis autorise la compagnie à exercer dans la province ses activités d’assurance de biens et d’assurance contre l’incendie, en tant qu’assureur spécialiste de l’assurance d’œuvres d’art et d’objets de collection.

« Nous sommes heureux d’avoir reçu toutes les licences nécessaires pour assurer un service dans l’ensemble du Canada, dit Christiane Fischer, présidente et chef de la direction d’AXA Art Americas Corporation. Pendant la période transitoire, Intact Corporation financière a maintenu son soutien, et nous l’apprécions énormément. Nous avons hâte de continuer à remplir notre promesse aux communautés artistiques et aux communautés d’assurance d’être proches, disponibles et réactifs pendant que nous travaillons à protéger les collections de nos clients à travers le Canada. »

Transfert d’actifs

Le redéploiement du géant français de l’assurance au Canada s’inscrit dans un plan, plus large, à l’échelle du continent américain. « La compagnie a choisi de transférer tous les actifs d’Axa Art Corporation sous la bannière d’Axa Insurance Company de façon à ne compter désormais qu’un seul acteur sur le marché de l’assurance de dommages en Amérique du Nord, a mentionné Mme Fischer dans un entretien téléphonique accordé au Journal de l’assurance.

De plus, AXA Art Americas Corporation a été créée sur le continent américain et rassemble désormais toutes les activités d’assurance d’œuvre d’art d’Axa sur ce continent. Pour l’instant, elle est présente aux États-Unis, au Canada, au Brésil et au Mexique, mais elle devrait bientôt s’installer en Colombie et dans d’autres pays sud-américains. « Cette solution nous offre une plus grande flexibilité dans tous ces différents marchés et facilite le business d’Axa Art », conclut Mme Fischer.

Publicité