MENU

Belron et Uniban munissent plusieurs de leurs centres de systèmes de calibration

par Andrea Lubeck | 10 octobre 2018 07h00

Photo : Freepik

Belron Canada a décidé d’investir trois millions de dollars pour implanter les équipements de calibration des systèmes d’aide à la conduite (ADAS) à travers ses 200 centres corporatifs et ses 40 centres franchisés au Canada d’ici la fin de l’année.

Sylvie Leduc, vice-présidente, gestion de marques et promesse client chez Belron Canada, indique que cette initiative a été faite en prévision de l’avenir, alors que 40 % de toutes les voitures vendues au pays seront munies de caméras en 2020. Le taux actuel est de 8 %.

« Nous venons de munir 50 de nos centres des équipements de calibration ADAS. Ça coute 20 000 $ par équipement, sans compter les couts de formation et ceux qui s’ajoutent lorsque de nouveaux équipements sortent. C’est dispendieux, mais nécessaire. La calibration peut sauver des vies, alors nos centres doivent l’avoir en leur possession », souligne Mme Leduc.

La vice-présidente avance que Belron a fait plus de 300 000 calibrations à travers le monde, représentant une calibration toutes les deux minutes. Puisque la technologie avance rapidement, l’entreprise compte envoyer de l’information à ses centres de service tous les six mois pour les tenir à jour.

Uniban Canada a aussi décidé de rendre plus d’outils de calibration disponibles à ses centres de service. « Dans l’optique d’améliorer l’industrie, nous continuons de partager la technologie et les complexités de la calibration. Nous voulons nous positionner afin d’offrir le plus d’informations possible sur cet aspect aux consommateurs », explique Sindy Houle, directrice principale, assurance et projets stratégiques chez Uniban.

Accélérer la réparation

Dans la dernière année, Belron Canada s’est doté d’un nouveau système de réparation qui permet de réduire non seulement le temps de réparation, mais de redonner au parebrise une apparence presque neuve, dixit le vitrier. Le Advanced Repair Technology (ART) permet d’automatiser plusieurs étapes dans le processus qui étaient auparavant manuelles, et réduit ainsi le temps de réparation, s’établissant jadis à 45 minutes.

« Nous avons l’un des taux de réparation les plus élevés dans l’industrie et un taux d’échec de seulement 1 %. C’est très bon », vante Mme Leduc.

Elle ajoute que ce nouveau système produit un résultat « presque parfait ». « Il n’y a pas d’air ni de particules qui se faufilent entre les outils et le parebrise lors de la réparation. Quand je me promène en centre de service, les techniciens me disent qu’ils cherchent la marque qu’on pouvait autrefois toujours apercevoir sur un parebrise après une réparation. »

Intégration de GuideWire

Depuis le début du mois de septembre, Uniban a mis en place un accélérateur pour la norme GuideWire Claim Center, afin de permettre aux assureurs de faciliter l’intégration des portails et des solutions du vitrier. Ceux-ci sont ainsi en mesure d’internaliser la gestion des cas d’exception et de réduire le temps de traitement des réclamations.

« Il sera très intéressant à travailler avec l’outil et de voir comment nos clients pourront en bénéficier. La norme renforce le pont créé entre nous et les assureurs », constate Mme Houle.

Documenter le processus client

Le vitrier, qui a acquis les bannières Star Auto Glass, Go ! Glass & Accessories et le Docteur du Parebrise dans la dernière année, s’est aussi affairé à analyser le parcours d’un client. Le processus vise à documenter les attentes et les besoins des clients du début de la réclamation jusqu’à la prise de possession de leur véhicule après la réparation de leur parebrise.

« Nous voulons voir où sont les failles dans le processus de réclamation et de réparation afin de faciliter et améliorer l’expérience client », élabore Mme Houle. Plusieurs innovations découleront de cette démarche entreprise par Uniban dans la prochaine année, a-t-elle annoncé. Parmi celles-ci, le vitrier lancera un site mobile de libre-service destiné aux clients assurés afin qu’ils puissent faire la gestion de leur réclamation.

 

Publicité