MENU

Bond des ventes d’assurance invalidité haut de gamme

par Vicky Poitras | 29 août 2008 15h42

En assurance invalidité, le marché haut de gamme a surclassé celui du moyen de gamme et du bas de gamme. Ses ventes ont crû de façon marquée, tandis que les ventes des deux autres créneaux se sont repliées.Police de haute qualité avec ses garanties « mur à mur », l’assurance invalidité non résiliable cible les professionnels et les cadres. Seuls quatre grands assureurs occupent ce marché : Great-West, Canada-Vie, Manuvie et RBC Assurances. Au point où on parle souvent d’un quasi-monopole. Une situation qui entraîne peu d’innovation et une croissance au ralenti depuis plusieurs années.

L’année 2007 est venue rompre avec ce calme plat, révèlent les statistiques du plus récent rapport de LIMRA International.

Les ventes d’assurance invalidité non résiliable ont en effet crû de façon marquée l’an dernier au Canada. Les nouvelles primes de ce produit haut de gamme ont bondi de 13 % entre 2006 et 2007. Un saut qui tranche avec la croissance nulle des primes du non résiliable entre 2005 et 2006.

À lui seul, ce produit haut de gamme a porté la croissance des primes de toute l’assurance invalidité sur ses épaules. Malgré le repli des produits moyens et bas de gamme, les primes d’assurance invalidité ont crû dans l’ensemble de 6 % entre 2006 et 2007, toujours selon LIMRA.

Ce sont les produits moyens de gamme qui ont écopé le plus. Les nouvelles primes du produit garantie renouvelable ont en effet reculé de 22 % durant la même période.

Produit bas de gamme, l’assurance résiliable a vu ses primes annuelles reculer de 3 % durant la même période.

Plus de polices

Le nombre de polices non résiliables a aussi connu une hausse marquée, soit 8 % entre 2006 et 2007, révèle LIMRA.

Pour sa part, le nombre de nouvelles polices garanties renouvelables a chuté de 23 %. Le nombre de nouvelles polices résiliables ont pour leur part crû de 2 %.

De son côté, le nombre des nouvelles polices invalidité vendues au Canada au total a crû de moins de 1 % entre 2006 et 2007, révèle LIMRA.

Bénéficier d’une police haut de gamme se paie : la prime moyenne des nouvelles polices vendues en 2007 s’est chiffrée à 1 550$, indique le rapport de LIMRA.

Pour sa part, la prime moyenne des nouvelles polices garanties renouvelables vendues a atteint 791$ et celle des produits résiliables 774$, toujours en 2007.

Dans l’ensemble, la prime moyenne par police a été en hausse de 6 % au Canada entre 2006 et 2007, en ce qui a trait aux nouvelles ventes.

Les produits haut de gamme ont recueilli 67 % des primes et 51 % des polices vendues en invalidité au Canada en 2007. Les produits moyens de gamme s’en tirent avec 15 % des primes et 22 % des polices. De leur côté, les produits bas de gamme récoltent 18% des primes et 27% des polices, révèle LIMRA.

Pour réaliser ce portrait de l’industrie, LIMRA a sondé sept compagnies, dont les quatre fournisseurs d’assurance non résiliable ainsi que AIG Vie du Canada, Industrielle Alliance et PennCorp. À noter qu’il manque donc au sondage de LIMRA des joueurs de niche en assurance garantie renouvelable, dont les québécoises L’Excellence (acquise par l’Industrielle Alliance à la toute fin de 2007) et La Survivance.

Publicité